Bienvenu tout le monde
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reprise de ma fic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Reprise de ma fic   Lun 12 Fév - 20:52

Voilà en fait j'ai décidé de reprendre ma fic à zéro parce que l'autre le début il partait un peu dans tous les sens lol


Chapitre 1

«Bip bip bip !! «

Une main s’abattit sur ce réveil énervant, le faisant taire. Une jeune fille ronchonna sous sa couverture et se retourna dans son lit pour voir l’heure. Déjà 7h15… Cela faisait trois fois que son réveil la rappelait à l’ordre, mais Sedna n’arrivait pas à se lever. « J’aurais pas du me coucher si tard », pensa-t elle. La veille, elle avait fait une soirée avec ses amies pour fêter ses 17 ans et bien sur, cela ne s’était pas fini très tôt. Encore un peu endormie et l’esprit pas très alerte, la jeune étudiante parvint quand même à sortir de son lit. Elle attrapa quelques vêtements au hasard qui traînaient sur sa chaise et s’enferma dans la salle de bain. Après avoir pris une douche rapide, elle s’habilla tout aussi rapidement et brossa ses cheveux. « Bon, comment je les attache aujourd’hui ? » se demanda-t elle. Finalement, la petite horloge indiquant huit heure moins le quart, elle préféra les laisser détachés, n’ayant pas le temps de chercher. Elle s’élança dans sa chambre et farfouilla dans ses affaires un semblant de paquet de gâteaux. Elle le fourra dans son sac qu’elle boucla, et sortit de son dortoir.

Devant la salle de cours, ses amies étaient déjà là, en train de discuter. Elle s’approcha d’elles, et fut assaillie de « bonjour, comment ça va ? t’as pas assez dormi toi aussi ? » et autres.

-« Salut… commença-t elle par répondre, toujours pas réveillée.
-Un peu d’énergie ! lui lança Naru, une jeune fille blonde aux yeux verts pétillants d’énergie.
-Facile à dire quand on s’appelle Naru Katsua… répliqua une autre fille, répondant au nom de Junko, habillée exclusivement en noir et ayant de grosse cernes sous les yeux.
-C’est vrai que tout le monde n’a pas ta vitalité… soupira une quatrième fille, Sachiko, les cheveux bruns en bataille et son uniforme complètement plissé.
-Au fait les filles j’ai rien compris à l’exercice qu’on nous avait donné vous pourriez pas… » commença Sedna.
Mais elle fut interrompue par l’arrivée de la prof, Quistis Trepe. Elle fit entrer tous les élèves et s’asseya elle-même derrière son bureau.

-« Bonjour. dit elle en se relevant
-Bonjour, répondirent les élèves en chœur.
-Voilà, comme vous le savez sûrement tous, reprit elle, l’examen Seed aura bientôt lieu, dans 2 jours exactement. Alors nous devons continuer de vous préparer. D’abord, je veux que tout le monde ai au moins une G-force en sa possession. Ceux qui n’en n’ont pas encore devront venir s’inscrire à la fin des cours. Vérifiez bien vos magies et vos assossiations. Il vous reste encore 2 jours pour aller en chercher, alors ne restez pas à rien faire dans votre dortoir. Je rappelle aussi que la salle d’entraînement est toujours disponible et que, je l’ai réservé uniquement pour vous. Ceux qui ne passent leur examen du Seed cette année ne peuvent pas y accéder avant la fin de l’examen. Je crois que c’est tout pour le moment. Si vous avez des questions n’hésitez pas. »

Evidement, aucune main ne se leva et on entendit les mouches voler dans la classe pendant quelques secondes.

« -Bien, vu que je vois que vous avez l’air en forme, nous allons corriger tout de suite l’exercice que je vous avais demandé sur les magies de niveau 2. » dit elle avec un petit sourire.

« -Oh non… » soupira Sedna en allumant son ordinateur.
Chaque table était équipée d’un ordinateur. Chaque élève avait sa session et quand il fallait faire un devoir écrit, il le faisait tout simplement sur clé USB.
Sedna sortit la sienne et l’inséra dans l’unité centrale, sachant pertinemment bien qu’elle ne contenait rien du tout.

Heureusement pour elle, aujourd’hui la prof ne vérifia pas que tout le monde avait bien fait son travail comme à son habitude. Une chance sans doute se dit-elle.

Le cours se déroula plutôt tranquillement. Vu que l’examen n’était que dans 2 jours, les professeurs étaient moins exigeant et demandaient moins de travail.

A la sortie pour la pause de midi, Sedna rejoint ses amies au réfectoire. Elles s’assirent avec leur plateau à leur table habituelle, au fond à droite.

« -Pff… soupira Naru, du poisson avec des lentilles…j’ai horreur de ça…
-Tu n’as qu’à me les donner et je t’échange contre quelques gâteaux, proposa Sedna.
-Ils sont pas pourris au moins tes gâteaux ? demanda l’intéressée, une lueur dans les yeux.
-Bien sur que non, tu me connais.
-Justement, répondit Naru en attrapant le paquet que son amie lui tendait.
-Hey regardez là-bas !! s’exclama soudain Junko, quelqu’un a jeté son bretzel dans une poubelle !! Franchement à quoi bon se lever à l’aube pour en avoir un si c’est pour le jeter après ! Je l’aurais bien pris moi…
-Toi et ton amour des bretzels, je ne te comprendrais jamais, rigola Sachiko.
-Ca me rappelle quelqu’un mais j’arrive pas à savoir qui.. pensa tout haut Sedna.
-Au fait Sedna t’en pinces toujours autant pour Rin ? demanda Sachiko avec un grand sourire.
-Mais…bredouilla Sedna en rougissant.
-Fais pas semblant, tu l’as regardé pendant pratiquement tout le cours ! répondit Junko ironique.
-En même temps c’est mieux que de regarder Me. Trepe ! dit Naru en éclatant de rire.
-Alors quand est-ce que tu lui déclares ta flamme ? demanda Junko, bien décidée à embêter son amie jusqu’au bout.
-Mais laissez-moi tranquille avec ça ! » trépigna Sedna en rougissant de plus en plus, pendant que ses amies éclataient de rire.

Après le déjeuner, les cours reprirent normalement, sans incident.
A la fin ce ceux-ci, Naru et Junko allèrent s’inscrire pour l’acquisition de leur G-force.

« - Vous prenez laquelle vous ? demanda Naru
-Bah moi j’ai Leviathan. répondit Sachiko
-Et moi shiva. renchérit Sedna
-Vous en avez de la chance de déjà les avoir. Si ça se trouve il ne nous restera plus que des pourries… ronchonna Junko.
-Mais non, il n’y a pas de G-force pourrie. tenta de la rassurer Naru.
-Mouais..
-Bon les filles on se retrouve à la serre de combat ! Faut juste que je passe chez moi pour aller voir si mes frères et sœurs vont bien. dit Naru.
-Ok pas de problème, il faut que je passe chercher mes affaires dans ma chambre et j’arrive, a tout à l’heure les filles ! lança Sedna.

En effet, Naru avait perdu ses 2 parents à la naissance de son deuxième petit frère. Elle devait avoir à peu près 14 ans. Elle doit en plus de ses études s’occuper un peu d’eux quand elle a du temps libre. Ils habitent dans une maison à Balamb. Heureusement, sa plus grande petite sœur savait un peu se débrouiller et gérer ses deux petits frères. Malgré cela elle doit travailler dur pour pouvoir nourrir la seule famille qu’il lui reste. La réussite de l’examen du Seed est presque une obligation pour elle.

Pendant que Naru rentrait à Balamb voir si tout allait bien, Sedna filait vers sa chambre afin de se préparer. Elle enfila une tenue plus sportive, et s’équipa de son nunchaku. Quand elle était toute petite et qu’on lui avait demandé avec quelle arme elle voulait combattre, elle avait tout de suite choisi le nunchaku sans aucune hésitation. Elle se souvient que cette idée lui était venue de quelqu’un qui le maniait elle aussi, mais elle ne se souvenait plus du nom et du visage de cette personne. Elle prit quelques potions qui traînaient dans le bazar de sa chambre, et sortit en direction de la salle de combat.

Elle filait si vite qu’elle ne fit pas attention et percuta quelqu’un sur son passage.

« -Oh pardon excusez-moi ! dit elle en relevant la tête, et en découvrant avec surprise son interlocuteur.
-Il n’y pas de mal, lui répondit Rin en souriant, tu n’as rien ?
-Heu…non non.. bredouilla Sedna qui se retenait de rougir.
-Tu vas à la serre de combat ? demanda-t il sur le ton de la conversation, voyant son équipement.
-Heu oui j’ai rendez-vous avec mes amies.
-Tu t’entraînes pour l’examen. Il faudrait que j’y passe aussi mais je n’ai pas tellement le temps en ce moment…
-Ah euh oui… répondit elle, ne sachant quoi lui dire.
-Bon eh bien je vais pas te déranger plus longtemps ! Bon entraînement ! dit Rin avec un sourire.
-Ah euh merci…ne trouva-t elle qu’à répondre. A plus tard… continua-t elle en mode pianissimo, alors que Rin s’éloignait déjà.

Pitoyable pensa-t elle. Et à chaque qu’il lui parlait c’était pareil. Oui, elle avait bien un faible pour Rin. Un gros même. Il était rentré à la BGU depuis 5 ans maintenant. Au début, Sedna ne l’avait pas vraiment remarqué. Mais depuis qu’elle avait appris à un peu mieux le connaître, elle avait totalement succombé à son charme. Avec ses airs de surfeur et son caractère si doux et si aimable, impossible de résister. Enfin selon elle. Elle en était bien amoureuse, comme le soulignait ses amies, la taquinant souvent sur le sujet. Mais cet amour la rendait aussi malheureuse. En effet, comment pouvait on aimer Rin Almasy quand on s’appelait Sedna Leonhart, fille de l’illustre Squall Leonhart, directeur de cette BGU, sauveur du monde et surtout pire ennemi de Seifer Almasy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Lun 12 Fév - 21:01

Chapitre 2

Après leur entraînement à la salle de combat, Sedna était rentrée dans son dortoir et avait pris une douche. Elle n’avait bien sur pas parlé de sa « bousculade » avec Rin aux autres, ne voulant pas qu’on se moque d’elle. Elle alluma son ordinateur après s’être séché les cheveux, et commença le devoir que leur prof leur avait donné pour la semaine prochaine. Autant s’avancer se disait-elle. Elle tapotait une thèse sur les magies de différents niveaux, quand elle vit soudain Rin se connecter sur msn. A part lui, personne n’était présent sur ce logiciel. Sedna se demandait comment l’aborder, quand une petite fenêtre s’ouvrit en bas de l’écran et qui disait « coucou ». Elle n’avait pas eu besoin de lui parler en première, il venait de le faire à sa place.

« -coucou, répondit-elle
-alors ton entraînement ?
-ça s’est bien passé à part un tyrex qui a bien failli m’assommer pour de bons, heureusement que Sachiko était là ^^’
-vaut se méfier de ceux là ils sont dangereux, si tu veux un conseil pour les tuer plus facilement, utilise la magie meltdown sur eux ça abaisse leur défense
-merci du conseil, mais où je peux trouver cette magie je l’ai jamais vue
-c’est vrai qu’on ne la trouve pas facilement à balamb, je t’en passerais si tu veux j’en ai pas mal en stock en plus ça t’aidera pour l’examen
-merci beaucoup c’est gentil

Sedna s’arrêta après avoir appuyé à nouveau sur la touche enter. C’était tellement plus facile de lui parler sur msn qu’en vrai. Elle éprouvait moins de gène et pouvait avoir tout le temps qu’elle voulait pour réfléchir à quoi lui dire sous prétexte de taper lentement.
Quelle merveilleuse invention… pensa-t elle. Mais elle fut rappelée à l’ordre par la petite fenêtre qui clignotait en orange, signe que Rin avait répondu.

-au fait je voulais te demander un truc
- vas y
-t’as quoi comme g-force ?
-shiva pourquoi ?
-je m’en doutais, c’était juste pour savoir
-et toi t’as laquelle ?
-moi j’ai Pampa
-oua la chance il parait qu’une fois bien entraînée elle peut enlever un max de HP, où est-ce que tu l’as eu ?
-haha c’est un secret

Soudain, quelques coups frappèrent à sa porte, faisant sursauter Sedna qui ne s’y attendait pas.
« C’est moi ! » fit une voix derrière la porte, que la jeune fille reconnue comme celle de son père. Zut ! se dit elle. Elle tapa vite qu’elle revenait dans quelques minutes, puis mit la petite fenêtre en icône. Elle répondit alors à Squall d’entrer. Ce qu’il fit tout de suite. Il entra dans la pièce en embrassant sa fille.

-Alors comment ça va Sedna ?
-Ca va et toi ? répondit-elle, un peu stressée qu’il ne découvre avec qui elle était en train de parler.
-Bof le travail est un peu fatiguant en ce moment vu que l’examen est bientôt. D’ailleurs tu n’es pas trop stressée ? Ne compte pas sur moi pour t’aider à le réussir sous prétexte que je suis le directeur.
-Mais non tu me connais. Et puis de toute façon je pense que ça va aller vu que j’ai shiva avec moi. Je l’ai bien entraînée ces temps ci.
-Parfait je te reconnais bien là. En fait si je suis venu c’était pour t’avertir que j’ai invité Zell, Selphie et Irvine à prendre un dîner avec nous, je ne sais pas si tu te souviens d’eux.
-Euh non qui c’est ?
-Ce sont…d’anciens amis à moi et à ta mère, répondit Squall en souriant (ce qui était plutôt rare chez lui) semblant se replonger dans de vieux souvenirs. Selphie et Irvine étaient partis s’installer à Esthar, et Zell à Timber, nous ne les avions pas revus depuis.
-Ah et bah c’est cool.

Son père lui sourit. Mais l’instant d’après, l’expression de son visage changea brutalement. Il sembla pousser un cri de douleur et s’effondra sur le sol, inconscient.

-PAPA !!! cria Sedna complètement paniquée.

Elle lui administra un soin max ainsi qu’un remède. Elle prit son pou, il respirait encore. Elle tenta d’appliquer les cours de prévention contre ce genre de malaise qu’elle avait suivis dans un stage l’été dernier, mais rien n’y fit. Elle se précipita contre la porte pour aller chercher de l’aide, mais elle l’entendit se relever derrière elle. Elle se retourna, tremblante.

-Papa…ça va… ?

Son père la regarda un instant sans rien dire. On aurait dit qu’il essayait de reconnaître la personne qui venait de lui parler. Finalement, il fini par répondre :

-Je…oui ça va…je crois.
-Mais qu’est-ce qu’il t’es arrivé ? demanda-t elle dans l’aigu, sa peur n’étant pas encore calmée.
-Je n’en sais rien. répondit-il d’un ton presque sec.

Sedna fut un peu percutée par ce ton dur. Elle le regarda plus attentivement. Changé. Quelque chose avait changé chez lui. On aurait dit qu’il n’était plus le même. La jeune fille ne savait pas quoi faire. Tu t’imagine des choses ma pauvre fille se dit-elle.

Squall, voyant qu’il avait gaffé, se reprit un peu. Il se passa la main sur son visage et se regarda dans la glace sur le mur en face de lui. Il semblait maintenant un peu déçu. De quoi ? Sedna n’en avait aucune idée.

-Ne t’inquiète pas ma chérie, je crois que je suis fatigué je travaille trop.

« Ma chérie » ? C’était bien la première fois que son père l’appelait comme ça. Elle ne croyait pas vraiment à ce qu’il lui racontait, mais préféra abandonner.

-Assied-toi un peu. lui proposa-t elle en indiquant son lit.

Son père lui obéit et s’assit juste à côté de son ordinateur portable, encore ouvert.

« Mince !!! » se dit Sedna. Mais c’était déjà trop tard, son père venait de regarder l’écran. Par comble de malchance, Rin avait du lui envoyer un message parce que la petite fenêtre orange clignotante s’était ouverte. Squall eut une sorte de sursaut, et lut plus pour lui-même que pour sa fille :

-Rin…

Un temps passa. Sedna ne savait absolument pas comment il allait réagir. Après tout, peut être allait-il avoir une bonne réaction.

-Je peux savoir pourquoi tu lui parles ?

Vu le ton qu’avait prise sa voix, Sedna sut qu’il n’allait pas bien réagir.

-Je lui demandais juste un truc pour le devoir de..
-Mon œil. coupa t-il. Tu me prends vraiment pour un imbécile ? Je veux pas que tu sois amie avec ce fils de…de…. Te souviens-tu seulement de tout ce que son père a pu faire ?
-Mais papa ! Rin et Seifer ne sont pas les mêmes personnes !
-Comment peux-tu prétendre ça ? Est-ce que tu le connais Seifer ?
-Et toi est-ce que tu le connais Rin ?!

Squall ne répondit rien. Ils se regardèrent pendant quelques secondes, puis il finit par lâcher :

-Toute discussion sera vaine, je ne veux pas que tu le voies.
-Mais papa tu…
-Tu feras ce que je t’ai dit un point c’est tout. Je ne veux plus que tu lui adresses la parole. J’aurais du le refuser dès qu’il a fait son entrée dans cette fac.
-Mais pourquoi tu dis tout ça ?? Je sais bien que tu ne l’aimais pas trop, mais pas au point que je ne dois pas le voir ! Sinon pourquoi l’aurais-tu laissé dans ma classe pendant toutes ces années ??
-J’ai changé d’avis. J’ai été trop indulgent avec lui.
-Mais il n’a rien fait du tout ! Pourquoi est-ce que tu l’accuses comme ça ?
-N’essaie pas de discuter avec moi Sedna, je t’interdis de le voir un point c’est tout. Si tu ne m’obéis pas je le vire de cette fac c’est bien compris ?

Sedna se tut. Elle ne pouvait pas croire ce que lui disait son père. Mais qu’est-ce qu’il lui arrivait ce soir ?? Il était vraiment trop bizarre.

Voyant qu’elle ne répondait rien, Squall quitta cette chambre en claquant la porte.
Sedna tomba sur son lit, complètement abattue. Sur son écran, la petite fenêtre orange clignotait encore. « Sedna t’es là ?? Ca va ?? » Non, ça ne va pas. Son père devient complètement fou et prend une décision horrible. Mais qu’est-ce que c’est encore cette histoire ? Elle préféra ne rien lui répondre et éteignit son ordinateur sans même prendre la peine de sauvegarder le travail qu’elle avait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Lun 12 Fév - 21:02

Chapitre 3

Le lendemain, Sedna parla à ses amies de ce que son père lui avait dit la veille.

-Mais il déglingue complètement ton vieux !! s’exclama Junko.
-Ouais c’est carrément bizarre cette affaire… renchérit Naru.
-Tu crois que ça pourrait être lié au malaise qu’il a eu avant ? demanda Sachiko.
-Je n’en sais absolument rien.
-Tu sais, si ça se trouve ce soir il sera redevenu normal et lèvera sa « punition ».
-Eh bien jeunes filles on n’est pas encore en cours ? les interrompit Quistis, qui venait d’arriver derrière elles.
-Euh si si on y allait, répondit Sachiko.

Et les quatre jeunes filles partirent en direction de leur salle de cours, laissant pour le moment de côté leur discussion.

Toute la matinée durant, Sedna espéra que Naru disait vrai et que son père serait redevenu normal aujourd’hui. Enfin après tout elle exagérait peut être un peu les choses. Il s’était juste mis en colère, ça arrive à tout le monde. Mais elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il y avait anguille sous roche. Elle avait l’horrible sentiment que quelque chose se tramait dans son dos.

Malheureusement, quand le midi arriva, alors que Rin était en train de lui donner quelques magies meltdown, son père arriva au coin du couloir, et les vit tous les deux ensemble. Il jeta un regard meurtrier à sa fille, qui comprit que malheureusement il n’avait pas changé d’avis.

-Je…je suis désolée Rin, il faut que j’y aille. Merci beaucoup pour tes magies.

Et elle partit sans attendre, sous le regard satisfait de son père, et celui surpris de Rin. Tout le reste de la journée, elle essaya d’éviter Rin au maximum, même si cela la gênait énormément vis-à-vis de lui.

A la fin des cours, Junko et Naru annoncèrent qu’elles ne pourraient pas aller à la salle de combat ce soir, elles devaient toutes les deux aller chercher leur guardian-force avant l’examen du lendemain. Sedna voulut alors rendre visite à sa mère, qui était en « mission » dans la ville voisine. Elle voulait lui parler de ce qui était arrivé à son père la veille, et, peut être qu’elle pourrait lui parler de Rin. Peut être qu’il l’écouterai, elle. Mais alors qu’elle s’apprêtait à sortir de la fac, son père l’intercepta.

-Sedna, je t’avais pourtant prévenue, commença t-il, je t’avais pourtant bien dit de ne pas lui reparler.
-Il m’avait juste promis de me donner quelques magies, je pouvais quand même lui dire que finalement j’en voulais plus !
-Eh bien si maintenant c’est ce que tu feras ! Je ne veux plus que tu n’ai de contacts avec lui. Et si tu ne m’obéis pas, je devrais employer la manière forte.
-… Pourquoi… ? Pourquoi est-ce que tu fais ça ? Avant tu t’en fichais que je le vois ou pas. Pourquoi as-tu brusquement changé d’avis comme ça.. ?

Squall ne trouva rien à dire. Il lui dit seulement en guise de réponse :
-Fais juste ce que je t’ai dis et il n’y aura pas d’histoire.

Sur ce, il laissa sa fille seule et repartit.
Sedna était de plus en plus désabusée. Elle ne savait plus que penser. Pourquoi agissait-il comme cela ? Eh bien malgré son désir, elle s’entêterait, elle ne pouvait pas renoncer à Rin comme ça. Quoique, si elle ne lui obéissait pas, il le changerait de classe. Pire, il pourrait le renvoyer définitivement de la BGU. Que faire bon sang mais que faire ?

Pour l’instant, il fallait qu’elle voie sa mère. Elle partit donc en direction de Balamb City. Arrivée là-bas, elle demanda à l’immeuble où elle travaillait si elle pouvait voir Linoa Leonhart. On lui répondit qu’elle était allée aider des étudiants de la BGU à « attraper » leur G-force. Sedna se résigna donc à la voir, et décida de passer voir la famille de Naru, qu’elle connaissait bien, Naru étant l’amie qu’elle connaissait depuis le plus longtemps.

-Hello. dit elle en entrant, accueillie par deux gamins qui lui sautèrent dessus en criant son nom.
-Jimmy ! Tommy ! Laissez Sedna tranquille ! les rappela à l’ordre leur grande sœur, Dania. Salut Sedna. Alors comment tu vas ? Ca faisait longtemps qu’on ne s’était pas vue.
-Oui, je suis désolée, en ce moment je suis un peu surchargée. Entre l’examen du Seed et tout ça…
-Oui je comprends. Naru aussi va le passer demain. J’espère vraiment qu’elle l’aura. dit elle les yeux plein d’espoir.
-Oui j’espère aussi.

Leur situation était difficile, et Sedna le savait. Dania avait beau n’avoir que 14 ans, elle devait faire plusieurs petits boulots, attendant que Naru soit devenue une Seed et puisse rapporter de l’argent, elle pourrait alors commencer ses études. Sedna se sentait souvent gênée
vis-à-vis d’eux. Sa situation était beaucoup plus convenable que la leur. Trop peut être même.

De la cuisine venait une bonne odeur de poisson, spécialité de la ville. Dania devait sûrement être en train de cuisiner de Sedna était arrivée.

-Je vois que vous allez bientôt passer à table, je ne vais pas vous déranger plus longtemps.
-Oh mais tu peux rester rabbit avec nous si tu veux !
-Je te remercie ça va aller. Bon appétit à vous !

Et elle repartit, refermant doucement la porte derrière elle. Dania avait le cœur sur la main, tout comme sa grande sœur. Elle avait beau avoir à peine de quoi se nourrir elle et ses petits frères, qu’elle l’invitait quand même à rabbit. Sedna ne pouvait accepter. Elle repartit donc en direction de sa fac.

Quand elle arriva, il était déjà 22h30 et faisait noir. Le lendemain, c’était l’examen. Elle avait plutôt intérêt à se coucher tôt. Mais grande insomniaque qu’elle était, elle n’avait pas du tout envie de dormir, et surtout pas si tôt. Elle n’avait aucune envie de s’enfermer dans sa chambre à ruminer des idées noires. Elle se décida donc à aller sur le « balcon des amoureux ». Il était normalement interdit d’accès à cette heure, mais tous les élèves de cette fac ne suivaient pas du tout cette règle. Elle entra donc dans la salle de combat, et pris soin de fuir tous les ennemis qu’elle rencontra en chemin. Arrivée à la petite porte du fond, elle l’ouvrit sur un balcon remplit d’une dizaine d’élèves environ répartis en couples. Il y avait moins de monde que d’habitude, mais l’examen du Seed étant le lendemain, beaucoup voulaient sûrement se coucher tôt.

Elle se trouva une petite place contre la rambarde, son endroit préféré. Elle s’appuya et laissa le vent s’engouffrer dans ses cheveux et les faire voler à sa guise. Elle ferma les yeux et s’empreigna de l’odeur fraîche de la nuit. Autour d’elle, les autres ne semblaient pas remarquer sa présence. Tant mieux. Elle préférait être seule, et de toute façon elle ne connaissait personne ici, elle pouvait donc être tranquille. Elle révisa tout de même mentalement ses techniques pour être prête pour le lendemain. Elle avait en stock quelques brasiers, ainsi que quelques soins et meltdown. Elle avait assez de potions et ses HP et ceux de sa G-force étaient au max. Mais elle préféra ne plus penser à ça. Ne penser à rien. Se reposer dans cet endroit calme et tranquille.

Quelques minutes plus tard, la porte s’ouvrit de nouveau. « Je ne dois pas être la seule à être stressée » pensa t-elle. Mais quand elle se retourna pour voir qui était le nouvel arrivant, elle eut un choc. C’était Rin, qui venait d’entrer et se dirigeait maintenant vers elle. Elle tourna la tête, ayant trop honte de son comportement de la journée. Que pouvait il bien penser d’elle maintenant ? Qu’elle voulait couper les ponts ? Quelque part c’était ce qu’elle faisait, bien contre sa volonté.

Comme elle le craignait, il se mit juste à côté d’elle.

-Salut Sedna, dit il doucement.
-Salut… répondit elle sans le regarder.
-Dis…je voulais juste savoir un truc… c’est peut être idiot mais…j’ai comme l’impression que tu m’évites.
-….
-C’est à cause de ton père c’est ça ?

Cette fois, Sedna tourna complètement la tête vers lui et le regarda. Elle était heureuse. Heureuse qu’il ai deviné.

-Co…comment tu sais ?
-Je ne suis pas aveugle, je l’ai bien vu ce midi. Et toute la journée après tu n’as fais que m’éviter. Et là je viens de te voir entrer dans la salle de combat toute seule alors je me doutais bien où tu allais, alors je t’ai suivie parce que je voulais te parler.
-Je…

Sedna regarda ses pieds. Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. Elle ne pouvait quand même pas lui dire « mon père ne veut plus que je te parle parce qu’il pense que ton père est une ordure. »
Rin se rapprocha un peu d’elle.
« Non ne t’approche pas comme ça.. » supplia t-elle tout au fond d’elle-même. Elle se sentait déjà rougir. Elle ne pouvait donc pas se contrôler quand il était près d’elle ?

-Tu sais…ce n’est pas facile tous les jours d’être le fils de Seifer Almasy. Beaucoup de gens réagissent comme ton père. Alors je suis peut être égoïste, mais les quelques personnes qui m’acceptent et qui me sont chère, je ne veux pas les perdre non plus..

Sedna rougit encore plus à cette déclaration. « Je lui suis chère ?? »
-Je comprendrais très bien que tu ne puisses pas désobéir à ton père. Mais s’il te plait ne coupe pas les ponts avec moi je ne veux pas te perdre..
-Je…il m’a menacé de te virer de la fac si je te reparlais encore… Mais…normalement mon père n’est pas comme ça.. je ne sais pas ce qu’il lui arrive en ce moment…
-Je comprends.

Un silence passa. Sedna ne savait pas quoi dire. Et même si elle le savait elle était bien trop intimidée. Il était là, tout près d’elle, et il venait de lui dire qu’elle comptait pour lui et qu’il ne voulait pas la perdre. Ca faisait un peu trop pour une même soirée. Bien sur, elle était très heureuse. Elle tenta quand même de reprendre la conversation.

-Je…je suis désolée si je ne te parlerais plus les prochains jours. Ne pense pas que c’est parce que je ne t’a…parce que tu n’es plus mon ami. reprit elle en sentant des sueurs froides lui monter dans le dos, Mais si tu veux on pourra toujours se voir ici si tu veux…enfin je sais pas t’as pas ptèt pas envie de me voir..
Rin la regarda dans les yeux. Son regard signifiait quelque chose comme « tu penses vraiment que j’ai plus envie de te voir ? ».
-Ok. On se donne rendez-vous ici demain soir ? J’espère que tu réussiras ton examen de Seed demain, on se racontera ça.
-M..moi aussi j’espère que tu réussiras le tien.
-Bon eh bien..à demain.
Il se pencha vers elle et lui dit doucement :
-Merci Sedna. Ca me fait beaucoup de bien de savoir que tu ne m’abandonnes pas.
Il l’embrassa sur le font, et repartit du balcon.

Sedna restait debout sans bouger. Contrairement à sa soirée d’hier, elle venait de passer une excellente soirée. Elle tremblait encore très légèrement, mais était heureuse. Très heureuse. Rin tenait à elle. Il lui avait dit. Et ils avaient rendez-vous ici demain soir ! Elle pourrait le voir sous le nez de son père. Elle regarda sa montre. Il était minuit sept. Voilà une journée qui commençait bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Elena
Turk d'élite
Turk d'élite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1400
Age : 28
Rang pour les jeux : membre des Turks
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Ven 16 Fév - 20:31

Ouah !!! je l'avais déjà lue il me semble mais elle est vraiment bien !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Ven 16 Fév - 20:36

merci ^_^
en fait je l'ai reprise parce que je trouvais qu'elle partait un peu dans tous les sens lol
ravie qu'elle te plaise =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Ven 16 Fév - 21:15

Chapitre 4

-Sedna ! Sedna réveille-toi !!

Naru tambourinait fortement contre la porte.

-Humm….
-Sedna réveille-toi le teste Seed c’est aujourd’hui et il est huit heures moins dix !!
-Quoi ???!! hurla presque la jeune fille en se levant d’un bond.

Naru n’avait pas menti, la petite horloge indiquait bien huit moins dix. Comment avait-elle pu dormir comme ça ?? Et son réveil ?? Son merveilleux réveil qui sonne toutes les cinq minutes jusqu’à ce qu’on l’éteigne ?? Elle jeta un cou d’œil vers lui. L’aguille des secondes n’avançait plus du tout. L’heure s’était arrêtée sur 2h16. Forcément qu’il n’avait as sonné si il s’était arrêté pendant la nuit. Mais ce n’était pas le moment de se poser ce genre de questions. Elle attrapa un T-shirt et un jeans qu’elle enfila en vitesse. Elle se brossa à peine les cheveux pour les attacher en queue de cheval. Elle prit son sac qu’elle avait pour une fois eu la bonne idée de préparer la veille et se rua sur la porte. Derrière elle, Naru la regardait affolée.

-Mais qu’est-ce que tu faisais bon sang ??!
-Désolée je crois que mon réveil s’est arrêté pendant la nuit ! dit-elle en commençant à courir, En tout cas merci beaucoup de m’avoir réveillée !!
-Bah de rien, répondit son amie en courant elle aussi, il était moins le quart et t’étais toujours pas là alors je suis venue voir.

Sedna n’eut pas le temps de répondre, les deux jeunes filles venaient d’arriver devant l’ascenseur. L’adolescente s’empressa d’appuyer sur le bouton. La porte s’ouvrit et elles grimpèrent toutes les deux à l’intérieur. Arrivées en haut, elles rejoignirent les autres élèves qui étaient en train d’attendre dans le couloir.

-Eh bah alors qu’est-ce qu’il vous est arrivé ?? demanda Junko.
-Le réveil de Sedna s’est arrêté alors j’ai été réveiller miss dormeuse, répondit Naru essoufflée.

C’est à ce moment que Quistis apparut, encadrée d’autres professeurs.

-Bonjour tout le monde, j’espère que vous vous êtes bien préparés pour cet examen. Je vous donne le sujet de votre examen : vous serez amenés à la tombe du roi inconnu. En son centre se trouve une G-force encore non acquise. La mission est simple : récupérer cette G-force. Vous serez par équipes de trois. Je vais les former dès maintenant :
- Equipe 1 ~> Myiamoto Ahoya, Naru Katsua, Miri Kantomo
- Equipe 2 ~> Rin Almasy, Junko Lyamato, Kairi Goliga
- Equipe 3 ~> Sachiko Utai, Yamamoto Nerawa, Kachima Roma
- Equipe 4 ~> Senji Hachitaka, Sedna Leonhart, Hitoshi Musigo
Voilà pour les équipes. Pour chaque équipe il y aura un chef de groupe. Les 2 autres devront obéir à ce chef quoiqu’il décide. Quand la G-force aura été trouvée, j’enverrai un signal. Vous devrez tous sortir de la grotte à ce moment, mais surtout pas avant. Toute sortie avant le lancer du signal serait considérée comme un abandon. Je crois que c’est tout. Je vous souhaite bonne chance à tous. Rendez-vous dans un quart d’heure au port de Balamb pour l’embarquement.

Sur ce, elle se retira avec toutes sa « troupe » de prof qui n’avaient pas ouvert la bouche.

-C’est dommage les filles on est pas ensemble ! s’exclama Sachiko, un peu déçue.
-Haha moi j’en connais une qui doit m’envier.. ricana Junko
-Mais arrête ! lui lança Sedna
-Tu te sens visée ? lui répondit Junko ironiquement
-Bon c’est pas grave, dis Naru pour calmer la situation.
-En tout cas bonne chance à vous les filles, on se racontera tout à la fin.

Un quart d’heure plus tard, toutes les équipes prenaient un bateau afin de se rendre à leur lieu d’examen. Dans le sien, Sedna révisait toutes ses attaques et sa limit break. Elle avait été choisie comme chef de son équipe, et stressait un peu. Toute son équipe était sous sa responsabilité, elle n’avait pas le droit à l’erreur. Ses deux « compagnons » semblaient stressés eux aussi, mais essayaient de conserver leur calme. Finalement, après vingt minutes de traversé, tous les bateaux atteignirent la rive.

Les élèves descendirent tous de leur bateau, et se rejoignirent devant l’entrée de la grotte. Quistis rappela les règles, puis déclara le début de l’examen. Les étudiants rentrèrent dans cette grotte sombre avec un peu d’appréhension, chacun leur tour par équipe. En entrant dans le premier couloir, Sedna sortit un carnet qui traînait toujours dans sa poche, avec un crayon et commença à écrire.

-Qu’est-ce tu fais ? lui demanda Senji, un des membres de son équipe.
-Je dessine la carte de ce lieu, répondit la jeune fille, concentrée, par ce qu’ici toute les couloirs se ressemblent et on aura vite fait de se perdre si on prend pas des mesures.
-Bonne idée ! s’exclama Hitoshi, l’autre membre de l’équipe 4, si tu veux, marque que dans ce couloir-ci il y a…heu…un cadavre… dit il dégouté.

La jeune fille leva la tête en direction du cadavre. Effectivement, il était bien là, à trois mètres d’eux. Il semblait être là depuis peu. Ce mort paraissait avoir à peu près le même age qu’eux.

-Rassurant, conclus Senji.
-Ils veulent nous faire peur, affirma Sedna.

L’équipe continua à marcher dans les longs couloirs. Soudain, ils entendirent des bruits à leur droite. Quelqu’un se battait dans la pièce d’à côté, c’était certain. Sedna réfléchit si il fallait aller les aider ou non. Leur mission était bien de trouver la G-force, mais si ils allaient aider l’équipe d’à côté, ils pourraient peut être obtenir des infos.

-Allons les aider ! lança Sedna à ses deux coéquipiers.

Ils se dirigèrent en courant vers la salle d’à côté, mais quand ils arrivèrent, ils ne virent qu’une étrange créature sortant de la pièce en les bousculant. Etait-ce la G-force ? Sans aucun doute, ce n’était pas un monstre normal. Sedna se dirigea vers Naru, qui semblait un peu assommée.

-Naru ça va ?
-Ouais…ouais t’inquiète..
-C’était bien la G-force ça ?
-On est pas vraiment sur, répondit Myiamoto, le chef de l’équipe où se trouvait Naru. On l’a battu donc normalement si c’était vraiment elle, on aura du la capturer. Or là ce monstre s’est enfui.
-Peut être…peut être qu’ils sont deux ? hypothésa Senji.
-Deux ??
-Oui c’est vrai, j’avais entendu parler d’une G-force qui se composaient de deux créatures, reprit Miri.
-Oui mais dans ces cas là alors pourquoi elles ne sont pas toutes les deux ensembles ??
-Ca…

Les étudiants restèrent silencieux quelques instants, tous réfléchissant au problème qui se posait. Soudain, Sedna sortit de sa « bulle » et annonça :

-Je sais ! Si elles sont deux, il est logique que celle que vous venez de battre soit allée rejoindre l’autre. Donc si on fouille bien toute cette grotte, on les trouve toutes les deux ensemble, on les bat et c’est fini.
-Ouais mais faudrait avoir une idée d’où elles sont…
-Elles doivent être au milieu, c’est évident..
-Oui mais si on considère qu’elles sont au milieu, on aurait juste à aller là-bas pour les attraper ?
-T’as raison ça serait un peu trop simple. Il doit sûrement y avoir quelque chose d’autre à faire… reprit Sedna.
-Je sais, notre équipe va chercher si il faut actionner quelque chose, pendant que la votre ira au milieu d’accord ? demanda Myiamoto.
-Ca marche répondit Sedna.

Ainsi, les deux équipes se séparèrent. Celle de Myiamoto se dirigea vers le nord, à la recherche d’un mécanisme, tandis que celle de Sedna se dirigeait vers le milieu, sans trop de difficulté grâce à leur carte. Seuls les monstres leur posaient un peu de problèmes. En route ils ne croisèrent aucune équipe, mais entendaient parfois des gens parler dans les salles d’à côté.

Arrivés au milieu, ils découvrirent que la pièce était entourée d’une sorte de rivière. Un pont se tenait face à eux, mais il était maintenu à la verticale par deux chaînes.

*J’espère que Naru et son équipe s’en sortent bien, si tout se passe comme prévu, ce pont devrait s’abattre devant nous.* pensa la jeune fille.

Néanmoins, rien ne se produisit.

-Attendons un peu ici, proposa la futur Seed.

Les trois étudiants s’assirent contre le mur et commencèrent à attendre, dans le silence oppressant qui régnait dans cet endroit. Ce fut Senji qui le rompit le premier.

-Heu..dis Sedna..
-Oui ?
-T’es bien amie avec Naru ?
-Oui pourquoi ?
-Eh bien est-ce que tu pourrais lui dire que…euh…

Le jeune homme n’osait apparemment rien dire, gêné. A côté, son copain pouffait de rire.

-Oh et puis non en fait rien, répondit Senji, agacé.

Sedna voulut dire quelque chose, mais fut interrompue par le bruit sourd du pont qui venait de s’abattre devant eux.

*Bravo les gars.* pensa la jeune fille.

La petite équipe s’élança le long de la passerelle, et tomba nez à nez avec le monstre qu’ils avaient rencontré tout à l’heure, ainsi qu’un autre qui lui ressemblait mais qui était un peu plus grand.
La bataille s’engagea. Grâce à leur trois G-forces, ils parvinrent à capturer la G-force sans trop de difficulté. Ils regagnèrent alors la sortie assez rapidement grâce à la carte que Sedna avait dessinée. Ils annoncèrent qu’ils avaient trouvé la Guardian-Force, avec l’aide de l’équipe 1. Mme. Trepe envoya alors le signal, puis tous les élèves sortirent de la grotte, par intervalle. Les étudiants eurent à peine le temps de se parler que les équipes devaient déjà rejoindre leur bateau respectif.

Le retour fut moins tendu que l’aller. Sedna ne disait rien, alors que ses deux coéquipiers parlaient avec animation de leur examen. A leur accostage, un templier annonça que les résultats seraient donnés dans une heure et demie, et qu’ils avaient quartier libre pendant ce temps. Naru invita donc ses amies chez elle à Balamb, pour qu’elles se racontent leur examen.

-Coucou tout le monde ! hurla Naru quand elle ouvrit la porte.
-Naruuuuuuuuuuu !! crièrent ses petits frères en se jetant sur elle.
-Hello, dit Dania, sortant du salon, un livre à la main.
-Installez-vous, dit Naru, avant même que les filles aient pu ouvrir la bouche.

Et pendant toute l’heure suivante, les filles ne firent que de se raconter leur examen. C’était en fait l’équipe de Junko qui avait actionné un levier dans une salle du fond, ce qui avait fait abattre le pont, et non celle de Naru. L’équipe de Sachiko elle, s’était perdue dans cette énorme grotte et n’avait réussi à sortir qu’en suivant une autre équipe lors du signal de la fin.

Les jeunes filles étaient encore en train de parler de l’examen, quand Dania leur fit remarquer qu’il était bientôt l’heure d’y aller. Elles prirent donc la direction de leur fac. Arrivées là-bas, elles se rendirent dans le hall, devant leur classe. Les professeurs accompagnés des templiers arrivèrent à leur tour, des papiers dans les mains.

-Bien, dit Quistis Trepe en s’avançant, je tiens d’abord à tous vous féliciter pour votre examen. Je ne dis pas que tout le monde l’a réussi, mais vos scores ne sont pas ce que l’on peut appeler minables. Je suis donc fière de vous.

Elle marqua une pause, puis reprit :

-Je vais maintenant vous annoncer les noms de ceux qui ont été reçus à l’examen et qui entreront chez les Seeds.

Elle déplia une feuille qu’elle tenait dans ses mains depuis qu’elle était arrivée. Personne n’osait dire un mot, tous étant trop stressé et pendus aux lèvres du professeur.
-Sont reçus pour l’examen :

Myiamoto Ahoya,
Naru Katsua,
Rin Almasy,
Sedna Leonhart,
Senji Hachitaka.

Quistis replia sa feuille, signe qu’il n’y avait personne d’autre.

Des cris de joie retentirent, ainsi que des soupires. Naru sautait sur place tellement elle était heureuse. Junko et Sachiko étaient déçues bien sur, mais disaient « c’est pas grave, on le repassera l’an prochain. » d’un air qui se voulait indifférent.

-Que ceux que je viens d’énumérer me suivent, reprit Quistis, repartant vers l’ascenseur.

Les nominés suivirent leur professeur, qui les fit entrer dans l’ascenseur partant vers le bureau du directeur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Elena
Turk d'élite
Turk d'élite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1400
Age : 28
Rang pour les jeux : membre des Turks
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Dim 18 Fév - 15:54

Waaaah c'est trop bien 0_0 (bave!!) la suite la suite !! looool franchement elle est super !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Dim 18 Fév - 16:10

merci merci c'est trop d'honneur lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Elena
Turk d'élite
Turk d'élite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1400
Age : 28
Rang pour les jeux : membre des Turks
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Jeu 22 Fév - 1:01

lol *se prosterne*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laguna_loire
Maitrise parfaite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 783
Age : 30
Rang pour les jeux : tête en l'air
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Ven 2 Mar - 12:35

moi de meme... jsuis un peu en retard la j'avais pas vu (ou oublier)que y'avais un topic fanfics. donc pour l'insntant j'en suis qu'au chapitre 1 mais c'est cool je trouve (appart que j'ai un peu du mal avec les noms)
bon jlirai surement la suite dans la journée je te dirai se que j'en penses en tout cas sa commence plutot bien^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://floooooooooooooo.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Sam 3 Mar - 17:25

merci beaucoup ^^

pour l'instant j'ai un peu la flème de continuer et plus trop d'inspiration mais ça va revenir XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Mer 14 Mar - 22:50

Chapitre 5

L’ascenseur montait au troisième étage, silencieusement. Sedna appréhendait un peu ce qui allait se passer par la suite. Mais elle n’eut pas le temps d’y penser plus longtemps, la porte venait de s’ouvrir. Mme. Trepe passa la première, suivit des touts nouveaux Seeds. Tous se mirent en ligne devant le bureau du directeur, qui était déjà debout à les attendre.

-Tout d’abord félicitations à tous, commença celui-ci, vous avez fait preuve de stratégie et de force pour mener à bien cette épreuve qui vous servait d’examen. Je vais donc vous remettre à chacun votre diplôme ainsi que votre mention.

Il prit une petite pile d’enveloppe sur son bureau, et s’avança vers le début de la rangée. Il tendit une enveloppe à Senji, puis lui indiqua sa mention plus quelques commentaires. Il finit en lui serrant la main, et passa à Naru qui tremblait d’excitation

Mais Sedna n’écoutait déjà plus ce que son père racontait aux autres. Elle réfléchissait à la façon dont elle devait réagir. Elle était plongée dans ses pensées, le regard fixe. Elle « planait » tellement qu’elle ne remarqua pas tout de suite que son tour était venu. L’image de son père devant elle la fit émerger. Il lui tendit une enveloppe semblable aux autres, et lui indiqua sa mention. Il lui serra ensuite la main en la félicitant. Tout était normal. Enfin seulement en apparence. Il y avait ce regard. Ce regard étrange qui alliait la colère, la haine, la tristesse et le regard bienveillant d’un père envers sa fille. Sedna l’avait vu quand il lui avait serré la main. Elle ne dit rien et écouta le petit discours que le directeur faisait pour leur indiquer ce qu’il se passerait par la suite.

-Demain, vous vous réunirez dans ce bureau pour que je vous donne les listes des groupes ainsi que la première mission que vous aurez à accomplir. Sur ce, je vous laisse à votre bal qui ne devrait pas tarder à commencer. Bonne soirée à tous.

Tous les anciens élèves repartirent vers l’ascenseur en remerciant le directeur. Sedna lui adressa un petit signe de la main, mais Squall ne sembla pas le voir, de nouveau absorbé dans un dossier qu’il parcourait des yeux. La jeune fille ne préféra pas insister et rejoignit Naru qui était en train d’ouvrir son enveloppe.

Elle en sortit son diplôme qu’elle colla sous le nez de son amie.

-Regarde !! C’est écrit en toutes lettres !! JE SUIS UNE SEED !!!
-Hey du calme ! dit Sedna qui essayait de repousser son amie en riant.

Naru ne lui fit qu’en guise de réponse un énorme sourire.

-Miss, le bal des Seeds, pardon, NOTRE bal commencera dans même pas 2 heures! Alors allons vite nous préparer, j’ai hâte d’enfiler ma tenue de Seed !! ^_^

Naru ne tenait plus en place et entraîna la jeune fille vers l’ascenseur pendant que les autres élèves étaient encore en train de discuter. L’appareil s’ouvrit et les deux jeunes Seeds montèrent à l’intérieur. Quelques minutes plus tard, elles se retrouvaient devant les vestiaires où Sachiko et Junko les attendaient.

Les 4 amis discutèrent pendant un bon bout de temps. Malgré leur « non-admission » chez les Seeds, Junko et Sachiko étaient heureuses pour leurs amies. Le temps passa rapidement, quand Naru remarqua que le bal ne commençait que dans une demi-heure. Les jeunes filles se dispersèrent alors, pour aller se préparer…

Peu après, quand Sedna sortit de sa chambre, vêtue de son nouvel uniforme, elle trouva Naru sur le pas de la porte.

-Magnifique ! s’écira celle-ci.
-Ton uniforme te va très bien aussi ^^, reprit Sedna. Au fait Junko et Sachiko ne sont pas encore là ? demanda-t-elle ne voyant pas ses amies.
-Non, tout à l’heure, juste après être rentrée dans sa chambre, Junko s’est sentie mal et a eu un malaise. Je ne sais pas à quoi c’est dû mais je pense que ça doit être notre examen qui l’a affaiblie comme ça. Sachiko l’a emmenée à l’infirmerie et elle m’a dit qu’elle resterait auprès de Junko.
-Mince, dit Sedna en se mordant les lèvres, je savais bien que Junko tombait malade facilement mais je pensais pas que cet examen l’aurait autant fatiguée…
-Ouais, renchérit Naru en regardant par terre. On pourra aller les voir après le bal. Mais pour l’instant on a intérêt de vite y aller à ce bal parce qu’on entend déjà la musique.

Sedna acquiesça et toutes deux coururent en direction du campus. Une fois arrivée sur place, elles virent tous les profs en train de discuter autour du buffet, tan disque la piste de danse était déjà bien remplie.

-Ton père n’est pas là ? demanda Naru en regardant de tous les côtés.
-Non, il m’avait dit qu’il viendrait assez tard au bal car il avait beaucoup de choses à faire.
-Ouais genre former les équipes, préparer les missions etc j’imagine.
-Sans doute.

Soudain le regard du Naru se stoppa sur quelqu’un de l’autre bout de la salle qui lui faisait un signe timide de la main.

-Ah ! Mon cavalier, dit elle en souriant.
-C’est qui ?
-Senji. Il m’a invité au bal tout à l’heure en rentrant de notre mission.
-Ah ok, répondit Sedna en ayant un petit rire intérieur en repensant à ce qu’il avait essayé de lui dire dans la grotte tout à l’heure. Tu sais Naru faut que je…
-Pas le temps de discuter ! réprima celle-ci en tirant la langue. Pour l’instant on est ici pour s’amuser ! Alors à tout à l’heure et bon bal ! dit elle en lui faisait un clin d’œil.

Naru traversa la pièce laissant Sedna seule. Elle se sentait un peu idiote à être là toute seule, et se dirigea donc vers la buffet. Mais quand elle vit qu’il était entouré de profs, elle prit la direction opposée car l’idée de partager un verre avec eux ne l’enchantait guère.

-Grmbl si j’avais su j’aurais demandé à quelqu’un de m’accompagner, j’ai l’air fine comme ça, se dit elle en prenant une coupe de champagne sur le plateau d’un serveur qui passait à côté d’elle.

Elle commença à boire sa coupe, quand elle manqua de s’étouffer en sentant une main lui prendre le bras. Elle se retourna en toussant et vit Rin qui se tenait face à elle.
-Salut ! dit celui-ci avec un grand sourire. Désolé si je t’ai fait peur.
-Heu, c’est…c’est rien répondit la jeune fille en se reprenant et en posant son verre sur une table à proximité.
-T’inquiète, reprit-il comme si il lisait dans ses pensées, ton père n’est pas en vue.
-Ouais il m’avait dit qu’il serait là tard.
-Parfait, fit il comme si rien ne pouvait lui faire plus plaisir, je vais donc pouvoir t’accompagner à ce bal.
-Heu…

Mais la jeune fille n’eut pas le temps de répondre que le jeune homme lui prenait déjà la main et l’entraînait sur la piste de danse.

-Alors ton examen s’est bien passé on dirait, dit il sur le ton de la conversation.
-Ouais mais on a eu de l’aide, répondit elle tout en dansant. Et toi ?
-Ca peut aller. En fait je trouve ça un peu bizarre que je sois le seul de mon équipe à avoir été sélectionné. Et en plus c’est même pas moi qui ai capturée la G-force !
-Ba tu sais il ne se suffit pas d’avoir réussi l’épreuve pour être sélectionné.
-Au fait, qu’est-ce que vous avez fait de la G-force ensuite ?
-On l’a remise à Quisits. Je sais pas vraiment ce qu’ils vont en faire.
-A mon avis ils vont la garder.

Et la conversation continua ainsi pendant un bon moment. Le temps semblait filer à toute vitesse quand elle regardait l’horloge accrochée au mur. La jeune fille se sentait bien. En plus son père n’était pas là et ne viendrait sans doute pas. Au bout d’un petit moment, ils se rendirent au buffet d’où les profs avaient désertés. Ils y rencontrèrent Naru et Senji en train de se servir du ponche.

-Hello ! leur dit Naru avec un grand sourire et en rigolant à moitié, ce ne devait apparemment pas être son premier verre.
-Salut ! leur répondit Rin. Alors ça va ?
-Nickel ! répondit Senji en levant le pouce, qui semblait avoir bu autant de verres que Naru.
-Alors Sedna tu passes une bonnes soirée ? lui demanda Naru avec un petit sourire en coin.
-Heu ouais ouais, répondit elle en prenant le verre que Rin lui tendait.
-Bon nous on y retourne ! lança Naru en repartant avec Senji.
-A+, lui répondit Rin.

Les deux Seeds s’assirent sur un banc dans un coin de la pièce, leur verre à la main.

-Naru s’amuse bien on dirait, remarqua Rin.
-Elle devrait moins pousser sur l’alcool, répondit Sedna.
-Ba de toute façon ce soir tout est permis et c’est pas souvent alors autant en profiter.
-Ouais.

La jeune fille observa mieux son cavalier. Elle n’avait pas vraiment fait attention mais son uniforme lui allait à ravir. Elle rougit un peu en regardant le jeune homme juste à côté d’elle qui regardait la piste de danse d’un air rêveur.

Soudain, les profs réapparurent et commencèrent à évacuer tout le monde en disant que le bal était fini. Sedna regarda la grande horloge au-dessus de la porte. Elle indiquait 4h56. Rin se leva en lui disant :

-On dirait bien que c’est déjà fin.
-Ouais… répondit la jeune fille en se relevant elle aussi.
-Viens je te raccompagne, lui dit il en lui prenant la main et en lui souriant.
-Heu t’es sur ?

Les vestiaires des garçons étaient à l’opposé de ceux des filles.

-Bien sur, acquiesça-t-il.

Il entraîna la nouvelle Seed en dehors du campus jusqu’à son vestiaire.

-Je…merci, lui dit Sedna sans trop oser le regarder.
-Merci, à toi, j’ai passé une excellente soirée. lui répondit Rin en souriant.

Sedna releva la tête et regarda le jeune homme. Celui-ci la fixait profondément dans les yeux. La jeune fille rougit un peu, cherchant quoi lui dire.
Soudain, le jeune Seed la prit dans ses bras et posa doucement sa tête sur la sienne. Sedna rougit de plus belle, sentant son cœur battre à cent à l’heure.

-Je suis vraiment content d’avoir pu passer cette soirée avec toi, dit il d’une voix douce.
-Je…moi aussi…répondit elle, ne sachant quoi lui dire, mais ne voulant surtout pas interrompre ce moment.

Rin retira sa tête de celle de Sedna et la regarda dans les yeux. Apparemment, ce qu’il pu y lire lui plut. Il se rapprocha d’elle, et l’embrassa doucement. Sedna crut que son cœur allait la lâcher. Elle ferma les yeux et passa lentement ses bras autour des épaules du jeune homme.
Cet instant parut durer une éternité, mais quand il prit fin, Sedna le trouva presque trop court.
Rin lui glissa un « bonne nuit » près de son oreille et lui fit un dernier baiser sur le front avant de disparaître.

Sedna mit un moment avant de faire un geste, restant immobile et ne croyant pas ce qu’il venait de se passer. Soudain, elle approcha lentement sa main de ses lèvres, comme pour réaliser qu’elle n’avait pas rêvé. Elle ferma alors les yeux et sourit. Elle se retourna et tourna la poignée de sa porte avant de pousser celle-ci et de rentrer dans sa chambre. Elle ne prit même pas la peine de se mettre un pyjama et se glissa dans son lit. Elle s’endormit peu de temps après, un sourire aux lèvres…

[passage particulièrement à l'eau de rose mdr XD [raah mais tu gaches toute l'ambiance! [et en plus je me parle toute seule...]]]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Mar 10 Avr - 12:59

Chapitre 6

Ce fut une sonnerie bien énervante qui réveilla la jeune fille le lendemain, ou plutôt quelques heures plus tard. Sedna ronchonna et leva doucement la tête. 7h… Elle éteignit son réveil et sortit de son lit en remarquant qu’elle était encore habillée de son uniforme.

*Et mince j’ai encore dû avoir la flème de mettre mon pyj…*

Elle se regarda dans un miroir et aperçu qu’elle était complètement décoiffée, ses cheveux partant dans tous les sens. Elle s’empara d’une brosse et coiffa sa tignasse. Elle jeta ensuite son uniforme sur sa chaise, le troquant contre un jeans et un débardeur qu’elle enfila après avoir pris sa douche.

Elle bailla encore, et repensa à sa soirée d’hier. Elle sourit en pensant à ce moment et se dit qu’il faudrait qu’elle raconte ça à ses amies.

*Hey mais au fait !! Junko est encore à l’infirmerie et je ne suis pas passée la voir hier !! J’avais complètement oublié ! pensa-t-elle, affolée. Oh et puis en fait si je serais passée à 5h ça aurait peut être pas plu à l’infirmière…*

Elle se ressaisit un instant, puis décida de passer immédiatement la voir avant d’aller à la réunion des Seeds qui devait avoir lieu dans trois quarts d’heure. Elle enfila un sweet et se dirigea vers l’infirmerie. L’infirmière lui indiqua le lit qui se trouvait au fond de la pièce, près de la fenêtre. Sedna s’y rendit et découvrit que Junko était en train de dormir, elle était encore pâle et sa respiration se faisait difficilement.

Elle s’assit sur la chaise à côté, et demanda à voix basse à l’infirmière si il y avait du nouveau. Celle-ci lui répondit qu’il fallait juste qu’elle se repose quelques heures encore. Sedna acquiesça, quand la porte s’ouvrit de nouveau, sur Sachiko et Naru. Les deux nouvelles arrivantes s’approchèrent de Junko en demandant si elle allait mieux. La malade s’éveilla alors en ouvrant difficilement les yeux.

-Mince elle s’est réveillée ! remarqua Naru
-Pas étonnant avec tout le raffut que vous faites, répondit Junko en souriant.
-Ca va mieux ? demanda Sedna.
-Un peu, j’ai assez bien dormi cette nuit donc je devrais bientôt de nouveau être sur pied. -Parfait, reprit Sachiko avec un regard soulagé.
-Et vous les filles ? demanda la convalescente en regardant Naru et Sedna, comment c’était votre bal ?
-Génial ! s’exclama Naru. Senji m’avait invité hier soir et c’était franchement super.
-Au fait, dit Sedna en disant enfin ce qu’elle voulait lui dire la veille, hier dans la grotte, Senji m’a demandé si je pouvais te dire quelque chose…
-Hein ? C’est quoi c’est quoi ? demanda Naru une lueur dans les yeux.
-Ah ba il a pas voulu aller plus loin, répondit elle en pouffant de rire.
-Super, dit son amie en croisant ses bras et en prenant son air ronchon pendant que toutes ses copines rigolaient.
-Mais et toi ? reprit Naru, avec son sourire en coin, comment ça s’est passé ?
-Ouais, on sait juste que Naru avait « un peu bu » parce qu’elle est passée nous voir ce matin, mais toi ?
-Oh ba moi…

-Ah oui parce que mademoiselle a passé la soirée avec Rin, lança Naru, fière de son info.
-C’est vrai ?? Raconte ! demanda Sachiko.
-Eh bien en fait on a passé la soirée ensembles, et après il m’a raccompagnée et…
-Laisse-moi deviner, dit Naru avec son petit sourire ironique.
-Oh mais il a rien fait ! dit Sedna en rougissant, il m’a juste…

Toutes ses amies adoptaient maintenant un grand sourire moqueur.

-Et puis zut vous saurez rien ! lança la jeune fille en se retournant.
-Mais on a pas besoin que tu nous le dises pour deviner, dit Junko.
-Ma petite Sednie, dit Naru en soupirant et en remuant la tête, tu t’embarques dans les problèmes…
-Soit pas négative, lui répondit Sachiko, maintenant qu’ils sont tous les deux Seeds, son père ne serait plus là pour les surveiller.
-Mais tu penses vraiment qu’il va les mettre dans la même équipe ?
-Ca c’est sur que non, dit Junko à son tour, mais au moins ils seront tranquilles.
-Hey j’ai le droit de donner mon avis ? demanda Sedna qui ne pouvait en placer une.

Mais elle fut interrompue par l’interphone qui annonçait que la réunion des nouveaux Seeds était avancée et que les concernés devaient se rendre immédiatement au bureau du directeur.
Naru et Sedna quittèrent donc leurs deux amies pour se rendre à l’endroit indiqué.

Une fois arrivées dans le bureau du directeur, elles virent que tous les autres Seeds étaient déjà là et attendaient visiblement Squall, qui n’était pas dans la pièce.
Celui-ci arriva peu de temps après l’entrée des deux jeunes filles. Lorsqu’il se plaça devant les Seeds, le silence se fit, les murmures et les chuchotements se taisant.

-Bonjour, commença par dire le directeur.
-Bonjour monsieur,
-Si je vous ai fait venir en avance, c’est parce que j’ai reçu des informations il y a très peu de temps.

Le silence régnait dans la salle, rempli de questions.

-Un navire qui devait approvisionner Timber en pétrole a envoyé un SOS à la ville avant de disparaître des radars. Timber nous a demandé de l’aide sur cette affaire. Vous irez donc enquêter en deux équipes : l’une ira à Timber récolter des informations et consulter les radars ; l’autre se rendra au lieu dit du naufrage à l’aide d’un bateau que nous prête Horizon. Sur ce, je laisse vos professeurs vous expliquer la suite plus en détails. Bonne chance à tous pour votre première mission.

A la fin de son discours, Squall se retira, laissant Quistis entrer et emmener les Seeds dans le couloir.

-Bien, maintenant que votre directeur vous a expliqué la situation, je vais former les équipes. Vous vous rendrez ensuite à Balamb pour prendre un bateau qui vous mènera près de Timber.

Les 2 équipes furent donc formées. Comme prévu, Sedna n’était pas dans la même équipe que Rin. Mais elle était avec Naru, c’était déjà une chance.

Puis, les nouveaux Seeds rejoignirent Balamb, où ils prirent leur bateau.

Une fois arrivés à destination, l’une des équipes prit un bateau qui les attendaient, tan disque celle de Sedna fut chargée de récolter des informations.

-Pfff… j’aurais préféré aller voir en mer… ronchonna Naru.
-Te plains pas, au moins ici ça va pas être trop fatigant… lui dit Senji en mettant ses mains derrière sa tête.
-Par où commence-t on ? demanda Sedna, qui ne voulait pas perdre de temps.
-Si on allait voir ceux qui nous ont envoyé un appel à l’aide pour commencer ? proposa Senji.
-Pourquoi pas, reprit Sedna, il me semble qu’ils se trouvent à l’est de la ville.
-Laissez moi faire ! lança Naru, je suis souvent venue ici quand j’étais petite, je connais assez bien la ville.

Les trois jeunes gens se dirigèrent alors vers une grande bâtisse que l’on voyait de loin, entièrement peinte en noire et recouverte de graffitis au bas de l’immeuble. En haut de ce bâtiment figurait une sorte d’enseigne portant le nom « Enza ».

En voulant enter, un homme les arrêta en leur disant que l’accès au publique était interdit. Naru lui dit qu’ils étaient les Seeds venus enquêter sur l’étrange disparition d’un bateau. L’homme lui ouvrit alors l’ascenseur en leur indiquant le 3ème étage.

-Vous en pensez quoi de cette affaire vous… ? demanda Senji pendant que l’ascenseur montait lentement.
-Moi je dis qu’un monstre a attaqué le bateau et qu’il a sombré tout simplement, répondit Naru.
-Oui mais même si un monstre avait fait couler le bateau, il n’aurait pas disparu des radars, vu toutes les balises qu’il devait contenir… répondit Sedna, semblant réfléchir au problème.

Mais les touts nouveaux Seeds n’eurent pas le temps de continuer à débattre sur le sujet, car l’ascenseur venait de s’ouvrir sur une grande pièce dont une bonne partie était rempli d’ordinateur et de machines de la même espèce. Un homme d’un certain age dit quelque chose aux autres plus jeunes qui s’affairaient près des machines, puis vint rejoindre l’équipe.

-Bonjour ! Je suppose que vous êtes les nouveaux Seeds que la BGU nous a envoyés. Je suis Takeshi Arigawa, responsable des échanges maritimes. Veuillez me suivre s’il vous plait, je vous faire écouter l’enregistrement que nous avons reçu ce matin.

Sans même le temps de dire un mot, Takeshi entraîna le trio près d’une machine qui ressemblait plus ou moins à une radio. Il enleva le casque qui y était branché, et sortit une cassette d’un tiroir, qu’il inséra dans l’engin. Toujours aussi rapidement, il appuya sur le bouton play et une voix sortit de la radio.

C’était une voix d’homme qui semblait terrorisée par quelque chose. Ses seuls mots furent « sommes le bateau « Vazqay » … grand danger … aidez-nous… ». L’enregistrement ne durait pas longtemps et était d’assez mauvaise qualité, mais on pouvait discerner le bruit de l’eau derrière, comme si une tempête ou un tsunami se préparait.

-Nous avons reçu ce message ce matin à 6h06 et le bateau a disparu de nos écrans à 6h14.
-Et d’où venait ce bateau ? demanda Senji.
-Il était en provenance du port d’Estar pour nous apporter du pétrole.
-Qu’annonçait la météo ? Est-ce qu’elle prévoyait une tempête pour aujourd’hui ? demanda Sedna.
-Non, elle indiquait le calme le plus parfait, comme d’habitude pour cette mer.
-La compagnie avait elle une compagnie rivale ?
-Pas à ce que je sache.


Un petit temps passa avant que le responsable reprit la parole, l’air plus gêné.

-Je suis désolé de vous demander ça, commença-t-il sur un autre ton, mais 3 de mes hommes chargé de cette affaire sont allés prendre leur pause déjeuner, car nous ne pensions pas que vous arriveriez si tôt. Cela vous embêterait-il d’aller les chercher s’il vous plait ?
-Pas du tout, répondit Sedna, où sont-ils ?-Je pense qu’ils doivent être au bar sur la place principale, le Kronen.
-Très bien j’y vais, continua Sedna, qui avait envie de prendre l’air, la chaleur des machines l’oppressant, je reviens tout de suite.

La jeune fille reprit l’ascenseur, et rerecontra l’homme qui avait voulu les empêcher de passer tout à l’heure.

-Vous partez déjà ? demanda celui-ci
-Non je vais chercher des collègues à vous qui sont à leur pause déjeuner.
-A oui, il doit s’agir de Seiji, Kyo et Takumi. Pour les reconnaître c’est facile, ils ont tous le même T-shirt de notre compagnie bleu comme celui que j’ai là.
-Merci de l’info, lui répondit Sedna, j’y vais.

Sedna sortit du bâtiment et se dirigea vers un coin tranquil, pour respirer un peu.

*Pff…toutes ces machines font une telle chaleur dans la pièce…on dirait un sauna…comment font tous ces gens pour travailler toute la journée dans un endroit pareil ? se demanda-t elle en s’appuyant contre un mur. Bon faut que j’aille chercher les 3 autres moi.*

Elle se reprit un peu et se mit en direction de la grande place. Les rues étaient désertes à cette heure, les gens étant tous chez eux à rabbit.

Soudain, elle sentit des bras l’envelopper et une main lui passer un mouchoir devant son nez. Elle voulut se débattre mais l’odeur du produit dont le mouchoir était imbibé était trop fort et elle sombra dans le sommeil…

[bon je sais la fin de ce chapitre manque un peu de "punch" et puis de toute façon tout le chap est nul mais je l'ai écrit à 11h30 (et bah ? me direz-vous) et bah à 11h30 je venais de me lever parce que j'ai passé une bonne parie de la nuit à jouer à FFXII alors 11h30 c'est tôt lol (mais pourquoi je vous raconte ma vie moi??)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Jeu 26 Avr - 22:25

Chapitre 7

Sedna se trouvait dans une sorte de plaine. Elle ne savait pas trop ce qu’elle faisait là ni comment elle y était arrivée. Juste devant elle, se trouvait Rin, le regard anxieux, comme s’il fuyait quelque chose. Soudain, son père apparut devant eux, sortant de nulle part.
Il regarda sa fille, et lui dit, d’une voix étrange :

-Sedna…je…t’avais dis… tes action influencent le futur…je ne peux pas faire autrement…je dois te protéger…

Au travers de son visage, ressortait une ombre, comme un autre visage. Un visage qui ressemblait étrangement à celui de sa mère. Mais ses yeux étaient différents. Ils contenaient à eux seuls de la colère, de la haine et de la tristesse.

Sans un mot, Squall sortit sa gunblade et fondit en direction de Rin, une expression de hargne lui défigurant le visage. Sedna comprit ce qu’il voulait faire et, aussi insensé que cela pouvait paraître, elle se jeta devant Rin, prenant le coup à sa place. Du sang sortit de sa bouche, et elle s’effondra par terre, une douleur horrible lui transperçant le corps.

Rin et son père affichaient tout les deux la même expression d’horreur sur leur visage. Rin se précipita vers Sedna en hurlant. Squall lui, laissa tomber sa gunblade au sol, et murmura, terrifié.

-Je…ce qu’il s’était passé…ce…c’est moi qui …

Complètement bouleversé, des larmes ruisselèrent sur ses joues. Sedna ne put ensuite voir que le visage de Rin au-dessus du sien lui implorant de tenir bond. La douleur déchirante se prolongeait dans tout son corps. Impuissante, elle ferma les yeux…

Quand Sedna reprit ses esprits, elle était allongée par terre dans une pièce sombre, sans fenêtre et ne possédant qu’une seule malheureuse petite ampoule qui pendait du plafond.
La porte semblait assez robuste, malgré son apparence vieillie. Les murs n’avaient même pas été peints et il régnait comme une odeur de moisi que l’on trouve dans les caves.

*Un…juste un rêve…*

La jeune fille se releva en se demandant où elle avait bien pu atterrir. Elle se dirigea vers la porte et, à sa grande surprise, l’ouvrit sans difficulté. Pas de verrou, pas de clé dans la serrure. Tout cela était vraiment étrange. Il fallait qu’elle sorte de cet endroit au plus vite. Depuis combien de temps était-elle là ? Que faisaient Naru et Senji ? Qui était celui qui l’avait endormie à Timber et sans doute emmenée ici?

La porte s’ouvrit sur un petit couloir étroit, du même style que la pièce dont elle venait de sortir, donnant sur un vieil escalier au fond. La jeune Seed le monta, en essayant de ne pas faire craquer les marches. Tout en haut de l’escalier, se tenait une autre porte, qui avait l’air plus récente que l’autre. Sedna saisi la poignée, et la tourna doucement, sans bruit.
La porte grinça un peu en s’ouvrant. L’adolescente se retrouva dans ce qui ressemblait à un salon, décoré d’une manière un peu rustique. Elle chercha des yeux une quelconque sortie mais ne vit qu’une porte à sa droite. L’ouvrant avec précaution, elle avança dans une chambre.

Quand soudain, une voix provenant de derrière interrompit ses recherches.

-Je vois que tu es déjà réveillée, dit une voix masculine.

Sedna se retourna, surprise d’avoir été découverte, et vit son interlocuteur.

*Non…ce n’est pas possible… pas…pas lui…*

En effet, devant elle se tenait un homme du même age que son père environ, les cheveux blonds, et ayant une cicatrice sur le front. Elle ne pouvait pas se tromper, son père le lui avait décrit tant de fois que ça ne pouvait être que lui : Seifer Almasy.

-Qu’est-ce…qu’est-ce que vous avez fait ?? Pourquoi m’avez-vous enlevée ??
-Du calme, du calme ma petite Sedna.
-Et comment connaissez-vous mon nom ??
-J’ai peut être pas reçu de faire-part à ta naissance, mais je suis bien informé. Et puis, comment pourrait-t-on te confondre ? Tu ressembles tellement à ta mère.
-Que…

Seifer s’approcha lentement de la jeune fille, comme pour mieux l’observer.

-Ne…ne vous approchez pas !
-Ne t’inquiète donc pas je ne suis pas mal intentionné.
-Vous n’allez tout de même pas me faire croire que vos intentions étaient bonnes en m’enlevant à Timber !?
-Et bien si, je ne t’ai pas enlevée par plaisir, mais pour te protéger.
-Mais bien sur. Et me protéger de quoi au juste ?
-De ta mère.
-Qu’est-ce que ma mère vient faire là-dedans ??
-Ca serait trop long à t’expliquer, pour l’instant, je dois faire un test.
-Un…test… ?
-Oui, enfin plutôt quelque chose qui t’aidera sûrement pour l’avenir.

Seifer s’empara d’une craie qui traînait sur une table, et commença à tracer un pentacle sur le sol tout autour de la jeune fille.

-Qu…qu’est-ce que vous faites ??
-Ne t’inquiète pas ce n’est pas douloureux.

Quand il eut fini, il se frotta les mains, puis s’éloigna du cercle, et commença à murmurer quelque chose d’inaudible pour Sedna.

Elle eut à peine le temps de bouger, que déjà les traits tracés à la craie s’élevaient dans les airs en lasers bleus, formant une barrière.
Seifer continuait sa formule, imperturbable.

Soudain, la jeune Seed sentit une vive chaleur monter en elle. Ses oreilles sifflaient et elle avait une migraine horrible. Elle se prit la tête entre les mains, et serra les dents. La lumière des lasers bleus accroissait. Puis, dans un grand flash, tout s’évanouit, et même les traits faits à la craie disparurent.

Seifer s’était tu et regardait maintenant la jeune fille. Sedna ne se sentait plus du tout mal. Au contraire, elle se sentait incroyablement bien. Comme si elle détenait une grande puissance en elle. Elle se tourna vers le pire de Rin, et lui dit :

-Qu’est-ce que vous m’avez fait… ?
-Oh j’ai juste révélé tes pouvoirs.
-Mes pouvoirs… ?
-Je vais t’expliquer. Quand j’étais contrôlé par Edea, ou plutôt par Ultimecia, elle m’avait expliqué que quand une nécromancienne avait un enfant, c’était forcément une fille. Et que cette fille possédait elle aussi des pouvoirs, que sa mère lui avait transmis. Mais malheureusement, ces pouvoirs étaient comme « endormis » et ne pouvaient être utilisés qu’après une cérémonie de révélation, ce que je viens de faire. Même si je n’ai pas de pouvoir moi-même, les tiens ont répondus à mon appel et se sont donc révélés.

Sedna restait muette, elle venait d’en apprendre beaucoup d’un cou. Des pouvoirs, elle ? Transmis de sa mère ? Elle croyait que les sorcières pouvaient transmettre leurs pouvoirs uniquement à quelqu’un avant de mourir.

-Je comprends que tu sois surprise. Viens, allons sur la terrasse, je vais t’expliquer quelques petites choses.

La jeune fille ne bougea pas, toujours résolue à se méfier de l’individu qui se tenait près d’elle.

-Tu sais, si je voulais vraiment te faire du mal, je n’aurais jamais révélé tes pouvoirs, car avec eux tu m’es bien supérieure.

Un peu convaincue mais toujours méfiante, Sedna le suivit. Ils sortirent dehors, et s’assirent sur une table en bois, face à face. Sedna observait l’endroit dans lequel elle se trouvait. On aurait dit qu’elle se trouvait à la lisière d’une forêt. Il n’y avait aucune autre maison à l’horizon, aucun signe de vie. Elle essaya de se situer, mais ne souvint d’aucun endroit qui ressemblait à celui-ci. Seifer, voyant que la jeune fille observait les lieux, e devinant qu’elle essayait de découvrir où ils se trouvaient, lui dit :

-Nous sommes près de Winhil, le petit village au sud du continent.

Sedna ne répondit rien, et se contenta de regarder fixement son interlocuteur droit dans les yeux. Elle n’y décela aucune trace de méchanceté apparente. Alors, calmement, elle demanda :

-Et si maintenant vous m’expliquiez à quoi tout ceci rime ?
-Eh bien, si je t’ai amené jusqu’ici et révélé tes pouvoirs, c’est pour te protéger d’une menace qui est de retour, et qui cette fois en a après toi.
-Et je peux savoir quelle est cette menace ?

Le rival de son père la regarda, comme si il essayait de juger si la jeune fille était capable de supporter ce qu’il allait lui dire. Finalement, il lui dit en soupirant :

-Ta mère.
-Ma…ma mère… ?
-Enfin pas tout à fait, c’est bien ta mère, mais pas dans son état normal. Il s’agit d’Ultimecia…
-Qui me menace ?? Ma mère ou Ultimecia ?? Soyez clair !
-Tu ne comprends pas. Ta mère et Ultimecia ne font qu’un, il s’agit de la même personne.

Sedna sentit des sueurs froides remonter le long de son dos. Ce que disait Seifer ne pouvait pas être vrai… Et puis…même si ça l’était, comment pouvait-il lui annoncer ça d’un ton aussi détaché ?

-Ce n’est pas possible, répliqua-elle, d’un ton qu’elle voulait calme.
-Et pourquoi ?
-Parce que…Ultimecia est une sorcière qui vient du futur, ma mère ne serait pas encore vie.
-Tu ne savais donc pas que les sorcières étaient dotées d’un pouvoir de longévité ? Elles peuvent vivre un nombre impressionnant d’années.
-Mais d’abord, qu’est-ce qui vous fait dire que Ultimecia est ma mère ?
-Parce que…je l’ai compris. Quand elle avait pris le contrôle du corps d’Ultimecia, je l’ai observé, et je l’ai reconnue à travers elle. Elle avait bien changé, mais je ne peux pas me tromper. Je connais trop bien Linoa.
-Mais comment expliquez-vous qu’elle soit devenue…maléfique ? Et pourquoi ne l’avez-vous dit à personne si vous le saviez ?
-Eh bien, à mon avis, elle a du connaître une très grande tristesse, qui l’a fait sombrer dans la folie, qui s’est transformée en haine. Cette tristesse devait sûrement être liée à la perte de proches… Et si je ne l’ai pas dit, c’est pour que tes parents et leurs amis puissent éliminer Ultimecia sans mauvaise conscience. Si ils avaient su qu’il s’agissait en réalité de Linoa, ils n’auraient sans doute pas eu la force de le faire.

La jeune fille ne dit rien pendant quelques instants, puis reprit.

-Mais…pourquoi me dites-vous tout ça… ?
-Pour te protéger. Je ne sais pas pourquoi elle est revenue, mais en tout cas elle en a après toi. Enfin pas toi directement, car tu es sa fille et elle ne pourrait pas te tuer. Je ne sais pas ce qu’elle a derrière la tête, mais tout ceci m’inquiète.

Seifer sembla réfléchir quelques instants, avant de lâcher un nouveau soupir.

-Au fait, comment va Rin ? Il est bien dans ta classe non ? Je ne l’ai pas revu depuis noël.

*Il change bien de sujet quand ça l’arrange* pensa la jeune fille.

-Eh bien, il a obtenu son diplôme de Seed.
-C’est vrai ?
-Oui, et là nous étions sur notre première mission, quand vous m’avez enlevé, lança-t-elle avec un ton faussement ironique.
-Ah…

Sedna tapota la table, voyant que Seifer ne savait apparemment plus quoi dire. Elle venait d’apprendre d’incroyables choses, mais qui bien réfléchi, en expliquaient peut être d’autres.

-Et maintenant, vous proposez quoi ?
-Eh bien, avant qu’on en sache un peu plus, je te propose de rester ici quelques temps.
-Vous plaisantez j’espère ?
-Bien sur que non, je ne peux pas te laisser repartir comme ça.
-Et les autres ? Ils vont forcément s’inquiéter pour moi.
-Ne t’inquiète pas, ils croiront que ta disparition sera en rapport avec votre mission.
-Qu’est-ce que vous savez de notre mission ??
-A vrai dire, rien.

Seifer se tut un moment, avant de reprendre.

-Il faut que je sache quelque chose avant que tu ne rentres chez toi. Tu resteras donc dans cette maison jusqu’à ce que j’ai trouvé ce je veux. Inutile de tenter de t’enfuir, cette maison est complètement à l’écart, tu te perdrais et risquerais de ne jamais retrouver ton chemin.

Sedna préféra ne rien dire. Elle croisa les bras autour de sa poitrine, et regarda en direction de la forêt, se demandant ce que Seifer pouvait bien chercher à savoir d’autre, et surtout comment.

-La nuit tombe, tu devrais rentrer.

La jeune fille se leva, sans mot dire. Elle le suivit dans la maison, où il lui indiqua une chambre où elle pourrait dormir le temps qu’il faudra. Puis, il repartit en fermant toutes les portes menant vers l’extérieur à clé.

-Je te déconseille une fois de plus d’essayer de t’échapper, dit il en fermant la dernière porte derrière lui.

Sedna le regarda par une fenêtre, et vit sa silhouette disparaître dans les profondeurs de la forêt.

-Faut ce que tu veux, mais moi je ne vais pas rester ici…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Elena
Turk d'élite
Turk d'élite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1400
Age : 28
Rang pour les jeux : membre des Turks
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Sam 28 Avr - 20:10

Waaaah c'est toujours aussi bien ^^ je prevois d'ici une histoire bien compliquée huhuhu ! continues !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Dim 29 Avr - 12:59

merci de suivre ma fic ^_^

en tout cas pour l'histoire compliquée...ouais un peu quand même lol :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Dim 29 Avr - 17:49

Chapitre 8

Une fois Seifer hors de vue, Sedna chercha un moyen de sortir de cette maison. Toutes les portes étaient robustes, indéfonçables. La maison ne contenait aucune fenêtre. Seul une sorte de plafond-fenêtre se trouvait dans le salon. Malheureusement, il était bien trop haut et donc hors d’atteinte de la jeune fille. Elle eut beau empiler des chaises ou autres objets pouvant lui servir d’échelle, elle était toujours hors de portée.

Elle soupira en rangeant les affaires qu’elle avait dérangées. Il FALLAIT qu’elle trouve une solution pour partir d’ici. Elle repensa à ce que lui avait dit Seifer. Après tout, il y avait peut être bon nombre de monstres qui traînaient dans le coin. Elle n’avait aucune potion sur elle, si elle était blessée en route, elle n’aurait rien pour se soigner et ne pourrait pas refaire marche arrière. Elle réfléchit un instant, et finit par se dire qu’elle repensait à tout ça demain, et que pour l’instant il valait mieux qu’elle aille se coucher.

Elle se rendit donc dans la chambre que lui avait fournie Seifer, et se coucha, en ayant pris soin de fermer sa porte à clé avant. Elle repensa à ses amis, qu’elle avait laissés à Timber, et s’inquiéta. Que pouvaient-ils bien faire en ce moment ? Et son père ? Que pensaient-ils tous ?

Elle se retourna dans son lit, et sentit quelque chose de dur la gêner dans sa poche.

*Mais bien sur ! Mon portable ! *

Elle avait complètement oublié qu’elle avait son portable sur elle, et le sortit directement de sa poche. Elle composa le premier numéro qui lui vint à l’esprit, c'est-à-dire celui de Naru.

-bip…bip…
-Réponds je t’en supplie, supplia la jeune fille en se mordant la lèvre inférieure.
-Votre crédit est épuisé, veuillez insérez une autre carte, disponible en maga…

Sedna referma le clapet et jeta le portable avec méprit sur le lit, se maudissant elle-même d’avoir épuisé son crédit. Son portable fonctionnait à carte, elle ne pourrait donc pas appeler de nouveau avant d’en avoir racheter une.

*un instant, j’ai peut être reçu des messages…*

Elle reprit l’engin, l’ouvrit et appela son répondeur. Il lui indiqua qu’elle avait 3 nouveaux messages.

Le premier était de Naru, qui lui demandait, complètement hystérique, où elle se trouvait, qu’elle était morte de trouille par sa disparition et qu’elle l’avait appelé une bonne trentaine de fois.

Le deuxième était de son père, qui semblait avoir perdu son calme habituel. On sentait bien la frayeur dans sa voie. Il demandait, inquiet lui aussi, où elle se trouvait et que cela faisait des heures que tout le monde la cherchait.

Et enfin le dernier était de Rin. Il lui disait que tout le monde était inquiet pour elle et que des recherches avaient commencées. Il lui annonça qu’on essayerait sûrement de la recontacter le lendemain. Cela rassura un peu la jeune fille. A la fin du message, Rin disait :

-Au fait, je voudrais m’excuser pour l’autre soir…j’ai été un peu brusque avec toi.

Sedna rougit en entendant cette phrase, et écouta attentivement la suite.

-Je voulais juste te dire que… tu comptes beaucoup pour moi, et que j’ai peur qu’il ne t’arrive quelque chose. Fais bien attention à toi où que tu sois…. Je t’aime…

Sedna sauta au plafond en entendant ses derniers mots. Elle hurla de bonheur, tant elle était heureuse. Une joie intense la submergeait. L’homme qu’elle aimait venait de lui annoncer que ses sentiments étaient partagés. Ce dernier message enleva toute la frayeur et tout le stress qu’elle avait sur les épaules depuis qu’elle s’était réveillée dans cet endroit.

Elle reprit son calme, et réécouta ce message encore quelques fois, avant de fermer son portable et de se coucher pour de bon.

Pendant la nuit, elle se réveilla en sursaut, le front en sueur. Elle ne savait pas ce qui l’avait réveillé, mais elle se sentait horriblement mal alaise. Elle avait l’affreuse impression d’être observée. Elle regarda partout autour d’elle, mais ne vit rien. Incapable de se rendormir, elle attrapa la première chose qui lui passa sous la main, qui lui servirait d’arme. Mais le silence continuait, inlassablement. Après quelques minutes, l’adolescente reposa son « arme » et se recoucha, toujours un peu effrayée. Quelques minutes plus tard, elle se rendormit, toujours avec cette impression d’être observée…

Le lendemain matin, ce fut un frappement à la porte qui la tira d’un profond sommeil.

- Réveille-toi ! Il faut que je te parle !
-Hum…

Sedna se demanda bien qui était le casse pied qui la réveillait ainsi le matin. Elle ouvrit les yeux, et soudain se rappela de l’endroit où elle se trouvait. Elle se leva, et alla ouvrit la porte qu’elle avait fermée à clé. Derrière, Seifer l’attendait, l’air fatigué.

-Tu as bien dormi ?
-…

L’homme l’entraîna dans le salon, et la fit s’asseoir à une sorte de bar qui délimitait la cuisine du salon. Sedna se demandait bien ce qu’il faisait là, dans une maison à déco rustique.

-Comme je te le disais hier, Ultimecia n’a pas l’intention de s’en prendre à toi directement. Je ne sais toujours pas ce qu’elle veut, mais je pense qu’elle va s’en prendre aux gens qui te sont proches.

Cette révélation sortit la jeune fille de son état comateux immédiatement.

-Pourquoi elle fait ça ? Je ne saurais te le dire. Tout ce que je sais, c’est qu’elle est là, et qu’elle essaye de te faire quelque chose. Quoi ? Encore une fois je ne sais pas.

Un petit temps passa, avant que Sedna ne put enfin poser la question qui lui brûlait les lèvres.

-Comment savez-vous tout ça ? Comment pouvez-vous être sur qu’Ultimecia est de retour ? Et comment pouvez-vous être au courant qu’elle me veut quelque chose ?
-Je le sens, c’est tout. Il y a quelques jours, j’ai senti une sensation bizarre. Bizarre, mais familière. J’ai tout de suite su que cette nécromancienne venait de contrôler quelqu’un. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, j’ai senti une haine intense, une grande tristesse et une énorme joie en même temps. Je ne comprenais pas la cause de ces sentiments, mais j’ai su qu’ils avaient un rapport avec toi. Mon esprit a été connecté quelques instant avec celui d’Ultimecia, et c’est comme cela que j’ai pu savoir tout ce que je sais.

Un petit temps passa, avant que Seifer n’ajoute :

-Mais la question est : qui est contrôlé par Ultimecia ?

Sedna eut un sursaut en entendant cette question. Elle avait encore un peu de mal à comprendre tout ce que se passait, mais elle n’avait pas réalisé que si Ultimecia était parmi nous, elle l’était forcément par le biais de quelqu’un…

-Je pense que ce doit être quelqu’un de ton entourage. As-tu eu l’impression que quelqu’un que tu connais était bizarre ces temps-ci ?

Devant le silence de la jeune fille, Seifer soupira, puis lui dit d’un air qui se voulait convainquant :

-Il faut absolument que tu me dises tout ce que tu sais, sinon je ne pourrais pas t’aider. Il faut que tu me fasses confiance. Et puis réfléchis, si cette sorcière est revenue, ce n’est pas pour des raisons pacifiques ! Il n’y a pas que toi qui es concernée par cette histoire !
-Je…je ne sais pas !

Tout était si compliqué…Sedna ne voyait pas en qui pourrait bien se cacher Ultimecia. Et puis… depuis combien de temps la surveillait-elle sans que l’adolescente ne s’en doute ?

-Réfléchis bien à tout ça, logiquement, Ultimecia ne peut contrôler que les sorcières comme elle.

Sedna comprit d’un cou où il voulait en venir.

-Vous insinuez que ce serait ma mère ?
-Ultimecia qui se contrôle elle-même…elle l’a déjà fait dans notre passé, ce serait tout à fait possible.
-Mais je croyais pourtant que mes parents et leurs amis l’avaient tuée ? Comment pourrait-elle être là ? réalisa tout d’un cou la jeune fille.
-Eh bien, ils l’ont peut être tuer dans le futur, mais ça ne l’empêche pas d’être présente dans notre présent à nous, et dans le futur assez proche. Quand l’équipe de Seed était parti dans le futur pour combattre Ultimecia, on ne sait pas de combien d’années faisait leur bond dans le temps. A mon avis, la Ultimecia qui est aujourd’hui parmi nous est celle qui n’a pas encore été battue. Je veux dire, imaginons que celle qui a été battue par les Seeds avait 100 ans, celle qui contrôle quelqu’un de ton entourage aujourd’hui a 80 ans par exemple.
-Mais alors, si celle qui est ici aujourd’hui n’est pas celle que mes parents ont battue, pourquoi vient-elle ici ? Logiquement elle n’a pas encore eu l’idée de compression temporelle, et elle ne sait pas encore ce qu’il va lui arriver. Alors pourquoi ?
-C’est aussi la question que je me pose. Si celle qui est là dans notre présent en a d’une façon ou d’une autre après toi, c’est qu’elle a une idée tout autre que la compression temporelle. Et puis, qui sait, elle a peut être réussi à savoir ce qu’il allait lui arriver dans le futur d’une façon ou d’une autre.
-Mais dans ce cas là, elle devrait plutôt revenir à l’époque où les Seeds l’ont battus, ou même dans leur enfance pour les tuer, plutôt que de s’intéresser à moi, qui n’est rien fait pour sa destruction.
-C’est pour cela que j’ai besoin de ton aide pour comprendre ce qu’elle veut.
-Mais…je ne vous serais d’aucune utilité, et je ne sais rien sur cette histoire.
-Peut être que tu ne sais rien, mais si Ultimecia en a après toi, en t’ayant près de moi je ne peux qu’avancer dans mon « enquête ».

Sedna voulut répondre quelque chose, mais elle se sentit soudain très fatiguée, comme si elle venait de courir 100km. Enfin, ce n’était pas son corps qui était vraiment fatigué, mais plutôt son esprit. Il paraissait s’envoler vers un autre lieu, bien malgré elle. Elle essaya de résister à cet envol, mais ce fut le noir complet et elle ne sentit plus aucune sensation.

Après un instant qui lui parut durer un dixième de seconde, elle se « réveilla ». Bizarrement, elle était debout. Plus étrange encore, un homme se tenait debout devant elle. Elle se trouvait dans une sorte d’endroit qui contenait des ruines d’un ancien bâtiment. A sa droite, s’étendait un grand champ couvert de fleurs blanches. Elle observa bien le jeune homme qui se tenait devant elle. Il ressemblait comme deux gouttes d’eau à son père, mais en beaucoup plus jeune.

-Linoa, c’était juste un rêve, il ne veut rien dire, tu n’as pas à t’inquiéter.

*Linoa ??*

Sedna venait de comprendre ce qu’il se passait. Aussi invraisemblablement que cela pouvait paraître, elle se trouvait dans le passé. Elle voyait le passé de ces deux parents, du point de vue de Linoa, sa mère.

-Je devine que tu as raison… dit elle
-Que penses-tu de ça… Je serai ici.
-…quoi?
-Si tu ne pouvais pas me trouver, c’est parce qu’on ne se l’était pas encore promis.
-Promis ?
-Je t’attendrais. Si tu viens ici, tu me trouveras, je te le promets.
-Je serai là aussi ! C’est une promesse ! Merci Squall, la prochaine fois, on se retrouvera!

Après cette dernière phrase, l’esprit de Sedna sembla quitter le corps de sa mère, comme il l’avait fait il y a quelques instants pour son vrai corps.
Elle eu l’impression de flotter pendant quelques secondes, quand elle entendit une voix lui dire : « Retrouve-moi ce soir dans la forêt, je t’indiquerai le chemin. »
Suivit le noir complet, puis elle se réveilla, dans son propre corps cette fois.

Elle se trouvait allongée par terre, juste à côté du bar. Quand elle ouvrit les yeux, elle vit le visage de Seifer qui sembla s’éclairer.

-Tout va bien ?? lui demanda celui-ci
-Je…

La jeune fille se releva doucement, en mettant sa main sur son front, comme pour vérifier qu’elle était bien dans son corps.

-Je…oui ça va, j’ai juste dû faire un malaise… répondit-elle, ne voulant pas dire à Seifer ce qui lui était vraiment arrivé.
-Tu devrais te reposer.

La jeune fille acquiesça, et se dirigea vers sa chambre. Elle referma la porte, s’assit sur son lit et réfléchit à ce qu’il venait de se produire. Son esprit avait voyagé dans le temps, pour aller dans le corps de sa mère, puis était revenu dans le présent. Cela ressemblait beaucoup au pouvoir d’Ultimecia…

*Mais ce n’est pas possible, Ultimecia peut contrôler les gens. Tan disque là, je ne pouvais pas contrôler maman, j’étais juste avec elle sans qu’elle s’en rende compte…*

Elle ne connaissait rien qui puisse faire ce voyage dans le temps. Ce devait forcément être quelqu’un qui lui avait fait ça. Sans doute la même personne qu’elle avait entendu, et qui lui disait de la rejoindre dans la forêt. Cette personne savait donc que la jeune fille se trouvait ici. Mais que lui voulait-elle ? Etait-ce un ennemi ou un ami ?

Malgré les risques de cette expédition, Sedna décida qu’elle irait voir celui ou celle qui lui avait donné rendez-vous, pour mettre tout cela au clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Mer 2 Jan - 22:40

Chapitre 9



La journée passa plutôt lentement, Sedna faisant semblant de se reposer pendant que Seifer restait dans la maison à faire elle ne savait quoi. Malgré ce qu’elle avait espéré, personne n’essaya de la recontacter dans la journée.



Le soir venu, la jeune fille attendit que Seifer aille se coucher avant de sortir de sa chambre discrètement.



Le problème était maintenant : comment sortir de la maison ? Elle avait déjà essayé toutes les possibilités la veille, et n’avait trouvé aucune issue. Elle réfléchit pendant un long moment, et repensa à ses pouvoirs qu’elle avait obtenus l’autre jour. Si ils étaient bien là, elle ne devrait pas avoir de problème à forcer la porte. Mais il fallait faire sans bruit, pour ne pas réveiller Seifer.

Elle s’approcha alors de la porte d’entrée, et glissa son doigt devant le verrou. Elle se concentra et lança un brasier à une très grande puissance, mais assez fin pour ne toucher que le verrou, qui brûla instantanément. Fière d’elle, la jeune fille ouvrit alors doucement la porte, et se glissa dehors.



Malgré ce qu’elle avait imaginé, il ne faisait pas très froid dehors. L’air était doux, et seulement une brise légère venait de la forêt. La pleine lune éclairait son chemin, et Sedna s’engouffra dans la forêt profonde. Le tout était maintenant de savoir par où aller. La voix lui avait dit qu’elle lui indiquerait le chemin, mais elle ne voyait rien qui pourrait lui servir à savoir où se rendre.



Elle observa plus attentivement les alentours, et vit une plume blanche, coincée dans une branche à sa hauteur. Elle la décrocha et l’examina. On voyait qu’elle avait été posée là intentionnellement. C’était peut être ça, le signe pour trouver son chemin. Elle s’avança encore et peu, et découvrit une deuxième plume, semblable à la première quelques mètres plus loin.

En suivant le chemin qui lui indiquait les plumes, elle arriva finalement à une clairière. Il n’y avait personne ici.

Déçue, la jeune fille chercha d’autres plumes, mais elle n’en vit pas une seule.



Elle s’était bien enfoncée dans la forêt, et n’avait pourtant rencontré aucun monstre. Elle s’assit alors sur un arbre mort, guettant les environs.

Elle était peut être arrivée trop tôt.



Elle repensa alors à l’histoire que lui avait racontée Seifer à propos d’Ultimecia. Si tout ce qu’il disait était vrai, elle était en danger. Mais pourquoi, Ultimecia, sa propre mère, lui voudrait du mal ? Mais après tout, sa folie lui avait bien tout fait oublier. Elle avait même essayé de se tuer elle et Squall, lors de la compression temporelle.

Mais d’après Seifer, elle s’en prendrait d’abord à ses proches…pourquoi ?

Si Ultimecia lui voulait quelque chose, elle n’avait qu’à s’en prendre à elle directement !



Sedna posa sa tête sur ses genoux, et se dit qu’il fallait qu’elle trouve cette sorcière, pour l’empêcher de nuire.



*Oui mais…je suis coincée ici..*




Tout allait de travers. Elle ne voyait pas comment elle pourrait sortir de cet endroit, à part si quelqu’un la rappelait sur son portable.



Elle observa la lune, en se demandant comment elle allait bien pouvoir se tirer de cette affaire.

Soudain, une voix derrière elle la tira de ses pensées.



-Je savais que tu viendrais…



Sedna fit volte face, découvrant qui était son interlocuteur. Il s’agissait d’une femme, qui devait avoir environ une trentaine d’années. Elle portait des vêtements clairs, luisant dans l’obscurité de la nuit. Ses courts cheveux noirs volaient légèrement, portés par la brise. Ses traits étaient fins, et une expression de joie se dessinait sur le visage de la jeune femme.



-Qui êtes-vous ? demanda Sedna prudente.

-Tu ne me reconnais pas ? demanda la jeune inconnue, en faisant une moue triste.



Elle ne savait peut être pas l’identité de cette femme, mais Sedna reconnaissait bien la voix de celle qui lui avait dit de venir à la fin de son voyage dans le temps.



-Non, je ne vous ai jamais vue, répondit-elle franchement.

-Voyons…je suis Ellone.



*Ellone ?*



Ce nom semblait sortir d’un passé lointain dans la mémoire de l’adolescente. Il lui disait vaguement quelque chose, mais elle n’arrivait pas à se souvenir exactement quoi.



-Je suis la sœur de Squall, ta tante, indiqua Ellone, devant le silence de sa nièce.

-Ah…a…Ellone…ma tante… ?

-Exactement.

-Mais…c’est vous qui m’avez dis de venir ici ?

-C’est ça.

-Et…ce que j’ai vu avant d’entendre votre voix…

-Tu ne connais donc pas mon pouvoir ?

-Votre pouvoir… ?

-Oui, j’ai le pouvoir d’envoyer les personnes dans le passé, mais uniquement dans le passé.

-Je vois…



La jeune fille comprenait à présent, elle s’était alors bien trouvé dans le passé, quelques heures plus tôt.



-Mais pourquoi m’avez-vous montré ce…souvenir ?

-Pour que tu comprennes qui je suis, mais vu que tu ne connaissais pas mon pouvoir et que tu ne te souvenais plus de moi, cela ne servait, effectivement, pas à grand-chose.



Ellone vint ensuite s’assoire à côté de Sedna, la priant au passage de la tutoyer.



-Si je t’ai demandé de venir aujourd’hui, anticipa-t-elle, c’est pour te parler de ta mère.

-Je sais déjà tout, la coupa-t-elle, Seifer m’a tout raconté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Mer 2 Jan - 22:44

-Il ne t’a pas tout dit, reprit la femme, calmement, il t’a simplement expliqué qui elle était en réalité n’est-ce pas ?

-Heu, oui…acquiesça le jeune fille.

-Cela ne t’as jamais semblé bizarre, qu’en allant dans le futur, tes parents et leurs amis n’aient pas rencontré les enfants d’Ultimecia ?

-Heu…de toute façon je suis morte puisque c’est un futur lointain dans lequel ils sont allés…tatonna la jeune Seed, pas très sûre d’elle.

-D’accord, mais pourquoi la lignée n’a-t-elle alors pas continuée ?

-…Parce que l’une de nos filles est morte avant d’avoir eu des enfants… ?

-Exactement, c’est ce que je pense aussi.

- Et en quoi ça peut m’avancer de savoir ça ?

-Eh bien, je pense que celle qui a éteint la lignée, n’est pas morte d’une manière naturelle, dit-elle, en fronçant les sourcils.

-Vous insinuez qu’Ultimecia l’a tuée elle-même… ? demanda Sedna, qui commençait à comprendre où Ellone voulait en venir.

-C’est ce qui me parait le plus logique. Imagine : sois Ultimecia voulait être la seule sorcière au pouvoir, sois ses filles n’étaient pas dans le même clan qu’elle, et s’opposaient donc à leur « mère ». Dans tous les cas, Ultimecia veut les éliminer. Mais apparemment, elles étaient assez fortes pour lui tenir tête, et peut être même dangereuses. Donc elle s’est dit qu’il fallait couper le mal à la racine. C’est pour ça qu’elle est revenue dans le passé.

-Attendez…

-Et vu qu’elle ne peut pas se tuer elle-même, qui est la prochaine descendante ?



La jeune femme avait dit ça posément, ne voulant pas paniquer sa nièce, déjà assez chamboulée comme ça.



-M…moi.. ?

-Oui, c’est ce qui me semble le plus logique à cette heure, mais je me trompe peut être. Il ne faut écarter aucune hypothèse.



L’ado ne répondit rien. Ca expliquerait, en effet, pourquoi Ultimecia serait revenue dans l’époque où c’était Sedna qui était la dernière descendante. Mais pourquoi était-elle venue à cette époque ? Aux 17 ans de Sedna, elle ne se laisserait pas faire, alors que si Ultimecia était revenue lorsqu’elle venait de naître, cela aurait été bien plus simple. Pourquoi se compliquer ainsi la vie ?



La vie se raccourcissant aussi vite d’un seul coup, Sedna se prit la tête entre les mains, un peu tremblante. Elle réalisait enfin ce qui se tramait dans son dos. Seifer l’avait pourtant bien mise en garde, Ultimecia n’était pas là pour des raisons pacifiques. Pourtant, jusqu’à ce soir, la jeune fille avait essayé de rester inconsciente, refoulant toute idée de mort qui pesait pourtant bien sur elle. Mais même Ellone le disait, les dés étaient jetés.



-Et…tu ne peux pas lire l’avenir ?

-Malheureusement non, répondit-elle avec un sourire qui se voulait rassurant.



Ellone s’étira en arrière, et observa la lune, étrangement bleu ce soir. Malgré le tragique de leur discussion, elle semblait sourire. Un petit sourire mélancolique, comme si cette lune lui rappelait quelque chose. Sedna l’observait discrètement. Cette femme était vraiment mystérieuse.



-Mais…qui me dit que vous voulez vraiment m’aider ? demanda la jeune fille, que la terrible réalité avait soudain rendue bien plus prudente qu’auparavant, tournant à la limite de la paranoïa.



Ellone s’arrêta brusquement de sourire, et se redressa.



-Qu’est-ce que tu veux dire ?

-Eh bien, qu’est-ce qui me prouve que tu es vraiment ma tante, et que tu veux m’aider ? Je ne connais aucune Ellone, mon père ne m’en as jamais parlé ! reprit Sedna de plus belle, tout en s’écartant d’Ellone.



La jeune femme en question baissa la tête, comme si elle était fatiguée de la tournure que prenait cette conversation.



-Je peux te le prouver.



Sedna regarda bizarrement sa sois disant « tante ». Celle-ci ne bougea pas, mais la fixa longuement. La jeune fille commença à se sentir gênée, mais elle ne bougea pas. Lorsqu’elle voulut briser ce silence qui s’était installé, elle sentit son corps devenir très lourd. Son esprit s’échappait tout d’un coup, en direction inconnue.



Lorsqu’elle se « réveilla », elle se trouvait dans le même endroit où elle avait assisté à la promesse de ses parents. Mais ce lieu semblait plus jeune, ce n’était plus les ruines d’avant. Ce lieu était habité, car on entendait des voix provenant de part et d’autres. Sedna comprit instantanément qu’elle se trouvait encore dans un souvenir, grâce au pouvoir d’Ellone. Elle ne savait pas dans quel corps elle se trouvait, mais il devait être un enfant, car il avait une petite taille. Soudain, un petit garçon blond apparut devant elle.



-Aller, viens jouer avec nous ! s’exclama-t-il en tirant la manche de Sedna.

-Je veux aller avec Lellone, bougonna le petit garçon qu’habitait la jeune fille.



Le petit blond lâcha prise, et retourna d’où il venait, apparemment habitué à ce genre de caprice. Sedna s’asseya en prenant ses genoux et bougonna de plus belle.



Soudain, une petite fille, plus âgée que le garçon de tout à l’heure, vint à sa rencontre.



-Ba alors Squall, qu’est-ce qu’il se passe ?



Le Squall en question tourna la tête vers elle, et lâcha, d’une petite voix raleuse :



-Je veux jouer qu’avec toi !



La petite fille sourit. Elle prit alors le ptit bout de chou par la main, et l’entraîna vers un champ.



-Je veux pas que tu partes Lellone… murmura-t-il alors que Sedna commençait déjà à revenir à elle.



Elle se retrouva dans son propre corps, allongé dans l’herbe, baigné par la lumière de la lune.

Elle se releva et regarda Ellone, qui n’avait pas bougé d’un pouce.



-Cette Lellone, c’était moi, nous vivions tous dans un orphelinat, avec ton père. Tu me crois maintenant ?



L’adolescente ne considérait pas vraiment ça comme une preuve, mais préféra ne pas protester. Il est vrai qu’on n’est jamais trop prudent, mais elle ne voulait pas se créer des ennemis en plus. Elle décida donc de se rassoire, mais de là à lui donner à sa confiance…



-Qu’est-ce que je dois faire maintenant ?

-Le fait que Seifer ait révélé tes pouvoirs est une bonne chose. Tu pourras ainsi te protéger en cas de danger. Maintenant, tu n’as plus qu’à essayer de découvrir qui Ultimecia contrôle. Et surtout, évite de mourir.



La jeune fille grimaça à cet humour noir. Il est vrai qu’elle avait au moins un objectif. Et surtout elle devait se trouver prudente. Sa mort étant annoncée pour bientôt, elle ne devait prendre aucun risque. N’importe qui pouvait n’être qu’un masque pour celle qui planifiait la mort de la jeune Seed…



Elle se releva, épousseta un peu sa jupe et s’apprêta à partir.



-Si tu as besoin, n’hésite surtout pas.



Sedna ne prit même pas le peine de répondre, et partit avec juste un signe de la main en guise d’au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Mer 2 Jan - 23:41

Chapitre 10



Lorsqu’elle s’arrêta de marcher et réalisa qu’elle ne savait pas où aller, elle était déjà rendue devant la maison de Seifer.



Je ne peux pas retourner là…pensa-t-elle.



Elle prit alors son courage à deux mains, et partit en direction du nord, se fiant aux étoiles. Si elle se souvenait bien, en se dirigeant vers le nord, elle arriverait à Timber.

A peine était-elle partie, qu’elle regretta déjà de ne pas être restée avec Ellone, ou au moins de lui avoir demandé de la ramener avec elle. Mais si elle avait pu être là, c’est qu’elle n’habitait peut être pas loin. Bah, tant pis, elle allait marcher et elle verrait bien.



La nuit était déjà bien avancée lorsque la jeune fille sortit enfin de la forêt, couverte de blessures. Si elle n’avait pas vu le moindre monstre à l’allé, elle en avait cette fois croisé toute une meute. Elle avait beau avoir pris le soin de prendre son arme avec elle, shiva l’avait sauvée de justesse.



Elle arriva sur un plateau tout à fait calme, et éclairé. En terrain découvert. La jeune fille ne savait pas si c’était plus dangereux que la forêt. Elle décida quand même de s’installer ici pour la nuit. Elle ramassa deux ou trois gros bouts de bois ainsi que quelques brindilles et feuilles mortes, empila le tout et lança un brasier. Le feu éloignerait les monstres. Elle s’allongea par terre et se recouvrit de son manteau, en guise de couverture.



La nuit fut courte, et troublée de mauvais rêves. Quand Sedna se réveilla, le soleil n’était pas bien haut dans le ciel. Le feu commençait à s’éteindre. Elle le laissa se consumer et repartit. Les étoiles ayant disparues, la jeune fille ne sut pas trop où aller. Elle consulta alors son portable avant de partir vers une direction inconnue. La batterie indiquait 13 % et rien dans sa boîte. La journée s’annonçait décidément maudite… Elle soupira et allait le remettre dans sa poche lorsqu’elle le sentit vibrer. Elle se jeta dessus et l’ouvrit sans même prendre le temps de regarder qui l’appelait à une heure si matinale.



-Allo ??? hurla-t-elle dans le micro, trop heureuse d’avoir enfin quelqu’un qui pourrait la sortir d’ici.

-Sedna ?? répondit la voix de son père, tout aussi heureux de parvenir à la joindre.

-Oui ! Papa s’il te plait viens me chercher !

-Ne t’inquiète pas, commence par me dire où tu es, je viendrai immédiatement.

-Je suis à la lisière de la forêt près de Winhill.

-Bien, ne bouge surtout pas j’arrive.



Sedna raccrocha. Elle était heureuse, enfin quelqu’un qui pouvait la sauver de ce trou perdu. Elle se laissa tomber par terre. Ses vêtements étaient pleins de brindilles, elle occupa le temps en essayant de toutes les enlever, une à une.



Soudain, un bruit sourd se fit entendre dans le lointain. La jeune fille releva la tête et vit arriver droit sur elle, la BGU elle-même.



Il n’était pas obligé d’employer les grands moyens, pensa-t-elle, ayant déjà honte. La fac se posa, un peu précipitamment. Son père en sortit immédiatement, presque en courant.



-Ca va ?? Tu n’as rien ??

-Oui, oui ça va, répondit-elle, un peu gênée.



Derrière eux, quelques étudiants sortaient pour voir ce qu’il se passait. Sedna rougit, elle détestait être le centre d’attention. Parmi eux, Linoa bousculait tout le monde pour parvenir elle aussi jusqu’à sa fille, qu’elle prit dans ses bras.



-Sedna !! J’étais si inquiète !! Où étais-tu pendant tout ce temps ??

-Et tu es couverte de blessures ! Que s’est-il passé ?? reprit son père de plus belle.

-Heu…



La petite protégée était terriblement gênée d’une telle scène devant bon nombre de personnes. Le ridicule lui faisait perdre tous ses moyens, et la honte l’emportait sur le danger.



-Je vous raconterai tout, mais est-ce qu’on peut pas rentrer ? Tout le monde nous regarde…

murmura-t-elle d’une petite voix.



Si Linoa se fichait totalement du regard des autres, Squall lui en était plus soucieux, et comprit donc sa fille. Il prit alors la main de sa femme et l’entraîna vers l’entrée de la fac volante, Sedna suivant sans qu’on lui ordonne. Ils croisèrent pas mal d’étudiants et de Seeds, murmurant à leur passage. La rumeur que Sedna avait été enfin retrouvée ne mit pas longtemps à faire le tour. Mais pendant que cette nouvelle se propageait, l’intéressée et ses parents étaient à l’infirmerie.



-Eh bien ! Tu t’es bien amochée ! Mais ne t’inquiète pas, ce ne sont que des blessures extérieures, tu guériras vite, diagnostiqua Me. Knickerbocker, l’infirmière de la fac.

Vous pourrez revenir dans une petite demi-heure, dit-elle aux parents de la patiente, le temps que je soigne tout ça.



Ceux-ci acquiescèrent et s’en allèrent attendre à la porte.



-Comment t’es-tu fait ça ? interrogea l’infirmière, l’air soucieuse en examinant ses diverses blessures.

-Une horde de monstres m’a attaquée, répondit la jeune fille, grimaçant lorsqu’elle la vieille femme lui appliquait de l’anti-infectant.

-Rien que ça ? répliqua Me. Knickerbocker, souriant à moitié. Mais dis-moi, tu n’as pas une G-force avec toi ? C’est bien utile dans ces cas là.

-Si, c’est d’ailleurs grâce à elle que j’ai réussi à venir à bout de mes assaillants.

-Eh ben, soupira la vieille dame, continuant son travail.



La discussion s’arrêta là, et Sedna partit dans ses pensées. Que pourrait-elle bien raconter à ses parents ? Si elle leur disait la vérité, elle devrait aussi leur parler d’Ultimecia. Même si c’était ses parents, n’importe qui pouvait abriter cette sorcière. Surtout qu’il y avait de grandes chances que ce soit Linoa, puisqu’à part sa fille, personne d’autre n’avait de pouvoir de nécromancienne ici. Sedna ne voulait croire que sa mère était possédée, mais elle ne devait pas prendre cette histoire à la légère.



Elle s’allongea à la demande de l’infirmière, et ferma les yeux pour réfléchir. Si elle disait que c’était Seifer qui l’avait enlevée, elle ne donnait pas chère de la peau de Rin, le pauvre n’ayant pourtant rien à voir avec ça. Ne parlons même pas d’Ellonne. Sedna se demandait bien pourquoi elle n’en avait jamais entendu parler. La jeune fille ne pouvait pas non plus inventer un stalker, sa piste ne paraîtrait pas crédible. Le mieux, ce serait qu’elle n’ait rencontré personne. Mais comment expliquer sa disparition dans ces cas là ?



Argh, que c’était compliqué ! Mais il fallait qu’elle se dépêche car l’infirmière avait bientôt fini. Elle fronça les sourcils et eut soudain une idée. Elle peaufina un peu plus et fut assez satisfaite. Une chose assez « simple », mais qui pourrait paraître crédible.



-Voilà ! s’exclama Me. Knickerbocker, il ne te reste plus qu’à te reposer quelques temps, ne pas trop te battre, et tu seras sur pied.

-Merci, dit doucement Sedna en se relevant et se dirigeant vers la porte, rejoindre ses parents qui l’attendaient.



Elle poussa la porte et rentra dans la salle d’attente sans un mot. Linoa et Squall levèrent les yeux vers elles, ne disant rien non plus. La jeune fille s’assit sur une chaise en face d’eux, et commençant son histoire.



-Pendant notre mission à Timber, je devais aller chercher des personnes devant nous aider dans notre enquête. Je ne trouvais pas le lieu où je devais aller, alors j’ai demandé à une personne mon chemin. Quand je me suis retournée, je crois bien que j’ai reçu un coup sur la tête, et je me suis évanouie. Quand je me suis réveillée, j’étais dans une forêt, toute seule. Il y avait juste un bout de papier à côté de moi.



La jeune fille marqua une pause, histoire de faire monter le suspens. Elle n’avait jamais fait de théâtre, mais savait très bien jouer la comédie dans les cas extrêmes.



-Il s’agissait d’une signature : « la griffe du désert ».



Linoa eut un sursaut.



-Tu veux parler de ce fou dont on entend parler aux infos?

-Je crois bien, reprit la jeune fille, faisant semblant de trembler pour montrer son effroi à l’évocation de ce nom.

-Celui qui kidnappe des gens et les relâche dans la nature avec les monstres, pour voir si ils vont s’en sortir, ajouta Squall, étonnamment calme.



Sedna acquiesça, sans mot dire.



-Alors comment se fait-il que tu n’aies pas répondu aux appels sur ton portable ? demanda Squall.



La jeune fille eut des sueurs froides. Elle n’avait pas pensé à ça. Elle observa son père, essayant de voir si il avait flairé le piège. Mais il ne laissait rien transparaître, comme à son habitude.



-Je ne l’ai retrouvé que dans la forêt à côté de laquelle j’étais tout à l’heure, pendu à une branche, juste avant que tu ne m’appelles.



Si on en croyait les rumeurs, ce maniaque aimait jouer avec la vie des gens, mais leur laissait parfois des choses pouvant les aider, petit plaisir de fou.

-Et…

-Voyons ça prend des airs d’interrogatoire, s’exclama Linoa, Sedna tu as vraiment eu beaucoup de chance de t’en sortir. Quand je pense que la plupart de ses victimes meurent de fatiguent à cause des monstres qui les attaquent sans relâche…

-Oui, j’ai eu beaucoup de chance, acquieça-t-elle.

-Je vais mettre une équipe sur le coup, dit Squall en se levant brusquement, il faut que ce tarée arrête ses petits jeux.



Sedna se retint de soupirer, voyant que ses parents avaient bien gobé son histoire, qui n’avait absolument aucun rapport avec la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Dim 6 Jan - 17:16

Chapitre 11



Une fois sortie de l’infirmerie, Sedna eut à peine le temps ne serait-ce que d’entrevoir la personne qui lui sauta dessus. Elle n’eut par contre pas besoin de la voir pour savoir qui c’était.



-Sedniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !!! cria Naru, suivit de près par Junko et Sachiko.

-Du calme, leur répondit gentiment Sedna.

-Mais comment on pourrait être calme !!! Kidnappée par la griffe du désert !!!

-Co…comment vous savez ça ?

-Ma petite Sedna, tu sais qu’une porte, c’est fait exprès pour qu’on puisse y écouter, lui répliqua Sachiko, un petit sourire aux lèvres.



Sedna eut un petit rire. Elle se demanda un court instant si elle devait leur dire la vérité, mais ne préféra pas. Même si elles étaient ses amies, l’enjeu était trop capital. Et puis, quelqu’un pourrait très bien les écouter, comme venait de le prouver Sachiko il y a trois secondes.



-On était vraiment mortes d’inquiétude, dit Junko, ayant perdu son air blasé habituel.

-Ouais, et on était pas les seules, enchaîna Naru, avec un grand sourire jusqu’aux oreilles que Sedna ne connaissait que trop bien.

-Tiens d’ailleurs quand on parle du loup…renchérit Sachiko, amusée.



En effet Sedna aperçut Rin au loin. Il lui lança un regard timide, mais elle n’osa pas le regarder, trop gênée.



-Aller ! rigola Naru, qui se remettait vite de l’aventure de son amie.

-Alors…j’ai raté quoi ? demanda Sedna pour changer de sujet.

-Plein de choses si tu savais ! répondit Naru. Déjà pour l’histoire du bateau c’était bien un monstre, pas facile à battre d’ailleurs.

-Comment ça pas facile à battre ? demanda Sedna, un léger accent d’inquiétude dans la voix.

-Ba ouais, Senji a eut l’idée qu’on aille nous aussi sur un bateau, au même endroit, et on a trouvé la bête.

-Eh ben…



Rien qu’à parler de ça, la jeune fille ne pensait déjà plus à ces deux derniers jours. C’était vraiment fou comme elle se sentait bien avec ses amies, les choses paraissaient vraiment plus simples. C’était comme si elle n’avait jamais entendu parler d’Ultimecia.



-Bon, faut qu’on y aille, c’est qu’on a des choses à faire nous, ricana Sachiko.

-Ah bon ?? reprit, Sedna, étonnée. Je peux savoir ce que c’est ?

-Sore wa himitsu desu ! répondit Junko, avec un air mystérieux.



Sedna regarda celle-ci avec un regard plein de questions, mais les jeunes filles repartirent aussitôt, ne laissant pas le temps à la Seed de répliquer. Elle n’eut d’ailleurs pas le temps de bouger non plus, car deux personnes apparurent devant elle. Des personnes qu’elle ne reconnut pas tout de suite, tellement le souvenir remontait à loin.



-Hey ! Mais regarde qui c’est ! s’exclama une femme brune aux cheveux mi-longs, habillée d’un T-shirt de style un peu baba cool avec un jeans à pattes d’ef, une lueur de malice dans les yeux, en tirant sur la manche de l’homme à côté d’elle.

L’homme en question était bien plus grand que sa compagne, mais était aussi brun qu’elle. Il se tourna et eut une lueur de surprise dans les yeux. Ils s’approchèrent tout deux de Sedna, qui ne savait pas trop quoi faire.



-Tu es bien Sedna n’est-ce pas ? demanda l’homme.

-Heu…oui, répondit-elle, se posant des questions sur l’identité des ses interlocuteurs.

-Comment la confondre ? C’est fou ce qu’elle ressemble à Linoa, tu lui ressembles de plus en plus en grandissant, dit la femme en souriant.

-Excusez-moi, commença calmement la jeune fille, vous me connaissez peut être mais moi je ne sais pas vraiment qui vous êtes…

-C’est bien normal que tu ne nous reconnaisses pas, cela fait si longtemps que tu ne nous as pas revu. Tu devais avoir à peine six ans la dernière fois.

-Je suis Selphie et voici Irvine, présenta la prénommée Selphie.



Ces noms résonnèrent dans la mémoire de la jeune fille. En effet, ces deux personnes ne lui étaient pas totalement inconnues.



-Nous sommes des amis à ton père et ta mère.

-Vous étiez au même orphelinat que lui ? Avec Ellone ?

Selphie et Irvine se regardèrent, avant de répondre :

-Oui, effectivement, nous étions tous là-bas. Pauvre Ellone, quand j’y repense…

-Que lui est-il arrivé ? demanda la jeune fille, que cette phrase inquiétait.

-Tu ne le sais pas ? lui demanda Selphie, étonnée. Ellone est morte d’une maladie, peu après ta naissance je crois.



Cette révélation eut l’effet d’un coup de poing pour l’adolescente. Morte ? Mais alors comment avait-elle bien pu la voir l’autre soir ? Elle n’avait pourtant pas rêvé…



-Ah…je suis désolée, répondit Sedna qui paraissait plus choquée que triste.

-Ba, cela fait 17 ans maintenant, répondit Irvine, avec un regard compatissant.



Un silence s’ensuivit. Il dura jusqu’à ce que Selphie déclara qu’ils allaient y aller, laissant Sedna seule.



La jeune fille était un peu chamboulée par tout ce qui venait de se passer et décida d’aller se reposer dans sa chambre, malgré qu’il ne soit même pas 14h. Elle rencontra plusieurs personnes sur son chemin, heureux de la retrouver. Elle dû raconter sa sois disant histoire de kidnapping une bonne dizaine de fois, tellement qu’à la fin son récit n’était plus tout à fait le même qu’au début.

Finalement arrivée à sa chambre, elle s’allongea sur son lit en repensant à ce que Selphie et Irvine lui avaient dit. C’était pourtant tout bonnement impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Dim 6 Jan - 17:17

Ellone ne pouvait pas être morte, puisqu’elle l’avait vue pas plus tard que la veille. A moins que ce n’était pas elle et que cette femme s’était fait passer pour sa tante décédée. La jeune fille fronça les sourcils et décida de se renseigner un peu plus sur le sujet. Mais où chercher ? Si elle demandait à quelqu’un, cela paraîtrait suspect. Déjà qu’elle avait dû paraître louche tout à l’heure, elle ne pouvait pas se le permettre.

Sedna se leva alors et alluma son ordinateur. On trouve vraiment tout et n’importe quoi sur internet, elle aurait peut être une chance là-dessus. Une fois sa session ouverte, la jeune fille ne sut que taper sur le moteur de recherche qui s’affichait devant elle. Elle ne connaissait pas le nom de famille de la femme, et juste avec le prénom elle aurait des milliers de réponses.

Elle se rallongea un instant et réfléchit. Réflexion faite, elle chercher un site sur les morts recensées dans le pays. C’était un peu glauque mais c’était la seule idée qu’elle avait.

Elle arriva finalement aux « Ellone » dans la longue liste, et cliqua sur tous les liens portant ce prénom comme titre. Après au moins dix minutes de clicks, elle tomba finalement sur la photo d’une femme ressemblant comme deux goûtes d’eaux à celle qu’elle avait vue.



Elle lut rapidement sa biographie, et comprit qu’il s’agissait bien de la personne dont avaient parlée Selphie et Irvine. La même que celle qui lui avait révélé les intentions d’Ultimecia. Comment était-ce possible…



L’esprit torturé par des questions dont elle ne trouvait pas la réponse, l’adolescente ferma son ordinateur portable et se laissa retomber sur son lit. Sans s’en rendre compte, elle s’assoupit, exténuée par la mauvaise nuit qu’elle avait passée.



Lorsqu’elle se réveilla, la nuit était déjà tombée. L’hiver approchait et cela se ressentait, les journées étaient de plus en plus courtes.



« Il fait déjà noir, pensa-t-elle, peut être que… »

Après tout pourquoi pas, elle se risqua à aller voir si Rin serait au balcon des amoureux ce soir. Rien qu’à se remémorer le nom de cet endroit, la jeune fille rougit légèrement. Mais pour se faire, il fallait traverser une bonne partie de la sphère d’entraînement. L’infirmière lui avait conseillé de ne pas se battre pendant quelques jours. Elle fuirait tous les ennemis qu’elle rencontrerait, mais prit quand même son nunchaku, au cas oùs.



Sedna n’avait aucune idée de l’heure, mais certaines personnes étaient encore en train de traîner dans la fac. Elle entra dans la salle d’entraînement, et se dirigea vers la droite. C’était peut être le chemin le plus long, mais il y avait une source de magie, et Sedna n’en n’avait presque plus en stock, alors autant se ravitailler.

Malheureusement pour elle, elle tomba sur deux tyrex en même temps, et le combat fut rude. Pas encore très bien reposée, elle du encore compter sur l’aide de shiva pour s’en sortir.



Une fois arrivée à la porte, elle y colla son oreille pour voir si il y avait déjà quelqu’un. Elle entendit un petit brouhaha de personnes qui discutaient tranquillement. Elle se décida alors à pénétrer dans la salle elle aussi. Elle découvrit quelques petits couples, chacun dans leur coin. Personne ne fit attention à elle, malgré qu’elle revienne d’une situation critique. Ils étaient tous dans leur petit monde. Elle chercha des yeux, et trouva finalement celui qu’elle espérait. Celui-ci ne l’avait pas entendu, et était accoudée à la barrière, observant la lune d’un air rêveur. Il ne remarqua sa présence que quand elle s’installa à côté de lui. Il ne dit rien et la regarda de la tête au pied.



-Mais où étais-tu passée… ? lui demanda-t-il en la prenant dans ses bras, n’ayant apparemment pas eu vent de la rumeur.



Sedna ne s’attendait pas à ça et hésita à lui répondre.



-Heu…j’ai comment été comment dire…kidnappée, répondit-elle, ce qui n’était pas faux.

-Ce ne serait pas mon père par hasard ?



Sedna eut un sursaut de surprise. Comment avait-il deviné ?



-Parce que moi aussi il m’a mis en garde contre Ultimecia, répondit-il comme si il avait lu dans ses pensées, sauf que moi il m’a juste téléphoné, dit-il avec un sourire gêné.



Elle comprenait maintenant, mais pourquoi ne pas tout simplement avoir demandé à Rin de lui transmettre le message ? Ah oui ses pouvoirs, il fallait qu’il les lui révèle… Elle avait oublié ce petit détail.

Rin la regardait, d’un air un peu gêné, même si il n’était pas responsable. Sedna lui rendit son regard, et s’approcha de lui pour l’embrasser. Ce qu’il ne refusa pas.

-T’as reçu mon message ? lui murmura-t-il au creux de l’oreille.

-Heu…non, finit-elle par répondre.

Toujours cette hésitation avant de répondre même si elle connaissait la réponse. Sauf que là cette hésitation était justifiée.



-Petite menteuse ! lui dit-il en rigolant, ce qui fit rougir la jeune fille. C’est pas grave je vais te le redire : je t’aime Sedna, déclara-t-il en lui caressant doucement les cheveux, alors que la porte s’ouvrait à nouveau.

Ils n’auraient d’ailleurs pas du ignorer cette porte qui s’ouvrait, car le nouveau venu n’était pas vraiment là pour se promener. Il eut un regard furieux envers le couple avant de les interrompre en tirant sa fille par le bras.



-Qu’est-ce que je t’avais dis ??! lui cria-t-il, faisant revenir sur terre la plupart des couples qui étaient présents. Je te vois entrer dans la sphère d’entraînement alors que tu ne dois pas te battre, je te suis avec un léger doute, qui a été confirmé ! Tu es inconsciente ma parole ?!

La jeune fille n’osait répondre, trop apeurée par la vision de son père, qui l’humiliait devant tout le monde.

-Et toi…dit-il à Rin, d’un ton qui laissait entrevoir une colère froide. Il n’y avait pas que le ton, le regard aussi y était. Un regard plein de haine, que Sedna n’avait pourtant jamais vu dans les yeux de son père. De la haine et du ressentiment.

C’est ce regard qui fut le déclic. Sedna comprit tout de suite, des images lui revenant en tête au moment même où elle comprenait. C’était son père qu’Ultimecia contrôlait. L’autre jour quand il avait eu un malaise, c’était en fait Ultimecia qui venait de s’emparer de son esprit. Alors elle était si proche d’elle depuis tout ce temps. Elle avait eu mille fois l’occasion de la tuer, alors pourquoi ne l’avait-elle pas encore fait ?



Elle voulut se défaire de son emprise, mais celui-ci l’entraînait de force en dehors du balcon. Elle voulut crier, hurler, prévenir Rin qu’elle avait découvert où se cachait cette fichue sorcière. Mais elle se retint. Si elle faisait découvrir à Ultimecia qu’elle savait qu’elle contrôlait Squall, c’en était fini d’elle. Elle devait jouer les innocentes. Elle se résigna donc à la suivre, morte de peur.



Ils traversèrent la sphère d’entraînement, sans rencontrer aucun monstre. Ultimecia possédait-elle une aura maléfique qui faisait fuir tous les animaux ? Que les humains étaient trop bêtes pour sentir ? Sedna se demanda comment elle avait pu être aussi aveugle. Son propre père qu’elle voyait si souvent. Comment était-ce possible ? Et puis, même logiquement, les sorcières ne pouvaient contrôler que les sorcières. Comment avait-elle fait pour ensorceler quelqu’un de « normal » ?

Le trajet sembla durer une éternité. Squall ne disait rien, mais il fulminait intérieurement. Sedna n’osait le regarder, complètement effrayée. Elle n’avait aucune idée de ce qui allait se passer maintenant. Elle ne pouvait quand même pas tuer son père. Comment les autres avaient-ils fait pour Edea ? Ah oui, ils l’avaient battue. Peut être que si elle reproduisait la même chose, l’esprit d’Ultimecia s’en irait peut être. Même avec ses pouvoirs, elle préférait ne pas se battre seule contre lui. L’attente interminable prit tout de même fin lorsqu’ils arrivèrent à la chambre de la jeune fille, dont son père ouvrit la porte. Il la jeta littéralement dedans, et referma aussitôt la porte, qu’elle entendit se verrouiller.



L’adolescente s’affala sur le sol, encore tremblante. Il ne lui était finalement rien arrivé. Mais il ne fallait pas crier victoire trop vite. Elle serait perpétuellement en danger. Enfin, elle l’était déjà avant, mais maintenant elle le savait, et ça faisait toute la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Jeu 10 Jan - 15:14

Chapitre 12



Le mieux à faire était de dormir. Pour avoir l’esprit en paix pendant quelques heures au moins. « Celui qui souhaite le bonheur futur dort pour oublier le malheur passé. Il souhaite faire des rêves joyeux car il ne peut oublier la triste réalité. » Sedna avait lu ça une fois dans une pièce de théâtre, et elle allait appliquer ces deux phrases à la lettre. Mais comment dormir quand on avait l’esprit si troublé ? Impossible.

Elle essaya de prendre un bon livre pour se changer les idées, mais elle n’arrivait même pas à suivre l’intrigue. Sa tête était bien occupée à autre chose.

La jeune fille ouvrit alors son ordinateur, qui était camouflé sous son oreiller, et se connecta sur msn. Bien sûr, personne n’y était à cette heure. Elle ouvrit alors sa boîte mail et en écrit un à ses 3 amies. Dorénavant, la guerre était déclarée, et elle comptait bien la gagner. Elle s’excusa de leur avoir menti, et leur raconta toute la vérité, ainsi que sa découverte du soir. Une fois avoir cliqué sur le bouton « envoyer », elle en tapa un nouveau, pour Rin cette fois. Elle lui expliqua qui était possédé par Ultimecia, et lui dit d’être très prudent.



Une fois ceci fait, elle se sentit un peu mieux et pu enfin trouver le sommeil.

Lorsqu’elle se réveilla le lendemain, il n’était que 7h. Elle prit tout son temps pour se préparer. Elle glissa un flacon de maxi potion dans sa poche, et un invincible dans l’autre. Elle serait maintenant sur ces gardes. Constamment. Elle prit aussi son nunchaku, qu’elle attacha dans son dos. Cela pourrait paraître bizarre aux yeux des autres, de se balader avec son arme dans la fac, mais il ne fallait pas plaisanter avec ça.



Lorsqu’elle sortit de sa chambre, la BGU avait reprit son rythme ordinaire. Tous semblaient si insouciants, Sedna aurait voulu être à leur place. Elle se dirigea vers la cafete, en espérant y trouver ses amies. Effectivement, elles étaient toutes là, à leur table habituelle. Quand elle arriva près d’elles, elles la regardèrent d’un air compatissant.



-Pas ici, leur murmura la jeune fille, voulant leur faire comprendre qu’il ne fallait surtout pas qu’elle parle de ça dans cet endroit.

- Ad buinxiue byc ah Ym Prat? Et pourquoi pas en Al Bhed? proposa Sachiko. En effet, les trois amies avaient appris cette langue il y a deux ans, pour pouvoir parler entre elles tranquillement, sans que personne ne les comprenne. On croyait que c’était dur au premier abord, mais les structures étaient finalement très simples.

- Puhha etéa, bonne idée, approuva Junko.

Sedna hésita. Même si pratiquement personne ne parlait Al Bhed, il fallait être extrêmement prudent.

- T'yllunt, d’accord, leur répondit-elle finalement.

- L'acd xiyht sêsa ehlnuoypma lussa recduena! Di tuec êdna syiteda sy byijna Cathea! C’est quand même incroyable cette histoire! Tu dois être maudite ma pauvre Sednie! s’exclama Naru, maintenant qu’elle pouvait enfin s’exprimer.

- Uie, za ha cyec byc ti duid xiue vyena, Oui, je ne sais pas du tout quoi faire, avoua Sedna, accablée.

- Em vyid ca pyddna Cathy, Il faut se battre Sedna, lui dit Junko en lui mettant une main réconfortante sur son épaule. Di cyec xia di baiq lusbdan cin huic Tu sais que tu peux compter sur nous.

- Ryr, s'imd dhyb terkihioq, vi ri fioq bem fyom ilpehxoih cà-titerm, Non, c’est trop dangereux, je ne veux pas vous embarquer là-dedans, lui répondit l’adolescente, redoutant plus que tout la mort de ses amies à cause de cette sorcière.

- Di vyec lussa di jaiq, syec cylra xia huic uh h'acd mà ad uh h'yddaht xia duh cekhym, Tu fais comme tu veux, mais sache que nous on est là et qu’on attend ton signal, lui répliqua Naru en croisant ses bras derrière sa tête, voulant signifier qu’elles ne la lâcherait pas.



Elle n’eut pas le temps de répondre, car l’alarme du début des cours sonna.



-Désolée, on doit y aller, dit Sachiko avec une moue triste.

-Prenez soin de vous les filles.

-C’est plutôt à toi qu’on devrait dire ça.



Elles s’éloignèrent finalement de la cafete, en direction de leur salle de cours.



-Naru, tu peux m’accompagner à la bibliothèque s’il te plait, j’ai des recherches à faire.

La jeune Seed acquiesça, et suivit Sedna à l’endroit voulu. Une fois arrivées là-bas, celle-ci lui expliqua qu’il fallait qu’elle trouve des infos sur une certaine Ellone, morte il y a 17 ans. Elles se mirent alors à chercher, mais ne trouvèrent malheureusement rien. Après tout, elles étaient dans une fac, pas dans un service de renseignement à la mairie. Elle allait sonner forfait quand elle sentit son téléphone vibrer dans sa poche. Elle avait reçu un SMS. De Rin.



« Il faut qu’on se parle » disait-il.

« Je me connecte sur msn dans 5 min » lui envoya-t-elle en guise de réponse.



Elle prévint Naru, en Al Bhed, et laissa celle-ci continuer les recherches.



- Za ha juitnyec byc d'yvvuman, syec la doba mà-pyc z'ye m'esbnacceuh xi'em da ciec tabiec duid à m'raina, Je ne voudrais pas t'affoler, mais ce type là-bas j'ai l'impression qu'il te suis depuis tout à l'heure.



Sedna se retourna, et aperçu effectivement un homme qu’elle ne connaissait pas, tout seul dans un coin de la pièce. Elle n’avait pas vraiment fait attention à sa présence, mais se souvenait vaguement l’avoir vu ce matin à la cafete.

-Il n’oserait pas aller jusque là ?? se demanda-t-elle, une vague d’inquiétude la submergeant.



Elle sortit alors de la bibliothèque, espérant que Naru se trompait, mais quelques secondes plus tard, elle le vit sortir à son tour. Elle sentit des sueurs froides lui remonter le long du dos. Elle était surveillée. Sedna tenta de faire comme si n’avait rien remarquée, et se dirigea en trombe vers sa chambre. Elle s’y enferma et regarda par le trou de la serrure : il était bien là, à quelques mètres, appuyé contre le mur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Rikku
une jolie petite al behd
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1448
Age : 24
Rang pour les jeux : Membre du Soldat et des Seed blanc
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Jeu 10 Jan - 15:14

Rin dit :

Sedna

Sedna dit :

Rin, je suis surveillée!

Rin dit:

Non ?? Il a fait ça ?

Sedna dit :

Oui, je viens de m’en apercevoir

Rin dit :

… Ecoute, est-ce que tu veux bien que je parle de tout ça à mon père ? Il pourra sûrement t’aider

Sedna réfléchit. Elle n’avait pas vraiment confiance en Seifer, mais ne voulait pas blesser le jeune homme, alors elle accepta à contre cœur.

Rin dit :

Ok, je vais l’appeler, je reviens.



La jeune fille referma l’ordinateur en attendant. Elle retourna au trou de sa serrure, et vit que l’homme était toujours là, impassible. Derrière elle, un bruit lui fit revenir à la réalité, et ouvrit la petite fenêtre qui clignotait en orange.



Rin dit :

Il te propose de venir chez lui, de façon à tendre un piège à Ultimecia, qui viendra sûrement te chercher.

Sedna dit:

Je ne sais pas trop, ce n’est pas que je n’aime pas ton père mais…

Elle déglutit. Retourner là-bas n’était pas une idée qui l’enchantait.

Rin dit :

Ne t’en fais pas je comprends, je viens aussi.

La Seed réfléchit. Après tout, elle n’était en sécurité nulle part. Si Seifer n’avait pas sa confiance, le fait que Rin serait là la rassurait. Et puis ce serait toujours mieux que d’être surveillée par un sbire d’Ultimecia. Elle pensa à ses amies. Elle ne pouvait se permettre de leur demander de venir, ce serait trop dangereux.

Elle s’allongea un instant, le temps de peser le pour et le contre. Elle réalisa que Seifer saurait peut être quelque chose sur Ellone, même si c’était improbable. Après quelques minutes, elle revint à son clavier.



Sedna dit :

Bon c’est d’accord.

Rin dit :

Très bien. Par contre, il ne peut pas venir nous chercher. Il faut qu’on prévoit quand et comment on le rejoindra. Le plus tôt sera le mieux.

Sedna essaya de trouver une solution, mais elle ne voyait pas comment ils pourraient bien faire. Si ils partaient à pied, Ultimecia aurait vite fait de les rattraper. La solution la plus sûre serait de voler. Mais à part la fac, rien ne quittait le sol dans ce pays. Elle farfouilla sa mémoire, sûre d’y trouver quelque chose. En effet. Elle se souvint qu’il y avait dans une cave des sortes de mini vaisseaux, datant de la bataille avec la fac de Galbadia. Ils pourraient peut être en prendre un. Avec cela, ils seraient vite arrivés.



Sedna dit :

Dans un des sous-sols de la fac il y a des vieux vaisseaux, on pourrait en emprunter un.



Rin dit :

Oui, c’est une bonne idée. On n’a qu’à partir ce soir à l’heure du couvre-feu.

Sedna dit :

Ok je vais me reposer un peu alors.

Rin dit :

A ce soir.

Sedna dit :

Attends ! Comment je vais me décoller de celui qui me suit ?

Rin dit :

Ne t’inquiète pas, je m’en occupe. Je viens te chercher ce soir.



Sedna ne sut que répondre. Elle se demandait bien comment il allait se débrouiller, mais décida de lui faire confiance. Il faudrait qu’elle pense à avertir ses amies. Elle leur enverrait un SMS une fois arrivée.

Après avoir pris soin de vérifier si l’homme était toujours là, elle prépara ce dont elle aurait besoin dans un sac. Elle eut du mal à y fourrer tout son équipement, mais parvint de justesse à le fermer. Elle s’allongea alors sur son lit, voulant rattraper du sommeil en avance, car elle ne dormirait peut être pas beaucoup cette nuit non plus.



Contrairement à toute attente, elle s’endormit aussitôt, et ce ne fut qu’un frappement à sa porte qui la réveilla. Elle regarda par le trou de serrure et reconnut Rin qui lui faisait signe. Elle prit son sac et sortit doucement, essayant de faire le moins de bruit possible. Elle allait demander au jeune homme comment il avait fait pour se débarrasser de sa sangsue, mais eut la réponse en la voyant par terre en train de dormir paisiblement. Une magie morphée, elle n’y avait même pas pensé.



Sans un bruit, ils se dirigèrent vers l’ascenseur. Les couloirs étaient déserts, et un climat pesant régnait sur les lieux. Le moindre petit bruit était amplifié par le calme. Les sous-sols n’étaient pas éclairés. Sedna prit un bout de bois qui traînait par terre. Sans doute un planche qui s’était cassée. Elle y jeta un brasier et le bois s’enflamma aussitôt, formant ainsi une torche. Ils suivirent les longs couloirs abandonnés, jusqu’à arriver à une sorte de grand hangar. Une multitude de vaisseaux et autres armements y étaient rassemblés. Une grande porte se dessinait derrière eux, sans doute pour le décollage de ses engins. Rin les jaugea tour à tour, puis monta finalement dans un vaisseau de modèle PM39, entièrement noir. A part quelques égratignures sur ses flans, la machine semblait en état de marche.

Sedna alla chercher comment ouvrir la grande porte, mais ne trouva rien. Rin lui indiqua alors quelque chose de loin. Il s’agissait d’un petit bouton violet que l’on pouvait tourner. Au dessus, on pouvait lire différentes inscriptions sur le fonctionnement de la porte. Elle hésita un instant, puis se décida finalement à le tourner.

Dans un horrible grincement, la porte sembla lutter avec acharnement pour trouver l’énergie nécessaire pour s’ouvrir. Une poignée de secondes plus tard, elle montait lentement, mais sûrement. La jeune fille s’élança alors vers leur vaisseau, dans lequel Rin l’aida à grimper. Mettre en marche l’engin était déjà plus complexe. Il s’agissait d’un très vieux modèle, plus vraiment conforme aux règles qu’avaient connues les deux adolescents. Après plusieurs manœuvres, Sedna trouva finalement le bouton de marche et d’arrêt. Restait plus qu’à faire tenir le tout en l’air, et savoir s’orienter correctement.

Ils se dirigèrent donc vers la porte, à une vitesse proche de 20 km/h, préférant être plus attentionnés que rapides. Ils passèrent la porte sans problème. Mais alors qu’ils commençaient à prendre le large, une silhouette apparue soudain à quelques mètres d’eux. L’ombre laissait prévoir un monstre volant, d’assez grande taille. Dérivé du griffon et du gnome sans doute. On voyait pourtant mal un tel mélange se faire, mais il était bien là, en face d’eux.

Le sang de Sedna ne fit qu’un tour. Elle ordonna à Rin de bien tenir les commandes, et invoqua immédiatement shiva. Au même instant où elle faisait son attaque transcendantale, celui-ci ripostait avec un puissant lancer de flammes. Impuissante, shiva disparut.

-A mon tour ! s’écria alors Rin, passant les manettes à la jeune fille. Pampa apparut aussitôt, et envoya sa rafale de piques sur l’animal. Sa vitesse étant proportionnelle à sa taille, il ne put esquiver, et fut grièvement blessé à une aile. Mais ce n’était malheureusement pas suffisant. Sedna se cabra alors, et prit la direction opposée à toute allure, ne sachant même pas où elle allait. Le dragon les poursuivit, bien décidé à ne pas les lâcher. Soudain, un lac apparut, reflétant la lumière de la lune comme un miroir. La jeune fille ralentit et amérissa. Le dragon voleta à quelques mètres de ce lac.

-Rappelle pampa quand je te le dirai, murmura-t-elle au jeune homme, ce qui était inutile puisque le dragon ne pouvait pas comprendre ce qu’ils racontaient. Pourtant, celui-ci sentit venir la menace et prépara une attaque visiblement très puissante. Sedna se concentra de toutes ses forces, et fit geler tout le lac d’un seul coup.

-Maintenant !

Rin ne se le fit pas dire deux fois, et invoqua pampa de nouveau. Trop concentré sur son attaque, l’ennemi n’avait rien remarqué et lorsque les épines lui arrivèrent en plein sur la tête, il se lassa tomber sur la glace. Mais évidemment trop lourd pour elle, la glace se brisa, entraînant le dragon dans les profondeurs des eaux. Sedna se hâta de refermer la brèche, pour que le dragon ne puisse pas remonter à la surface.

Quelques secondes passèrent. Silence parfait. Ils avaient réussi. Sedna soupira, et demanda à Rin de reprendre les commandes.



Cet incident mis à part, ils ne mirent pas longtemps à se rendre chez Seifer. Ils se posèrent à la lisière de la forêt, et camouflèrent leur vaisseau. Rin connaissant visiblement le chemin, ils n’eurent pas beaucoup de monstres à battre. Une fois arrivés près de la maison, Sedna aperçut le fameux Seifer qui guettait à la fenêtre. Quand ils furent dans son champ de vision, celui-ci disparut de sa fenêtre pour réapparaître à la porte.

-Rebienvenue, dit-il à la jeune fille, avec un sourire ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilizette.skyblog.com
Auron
Maitrise parfaite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1649
Age : 24
Rang pour les jeux : Gardien,Membre du Soldat
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   Ven 18 Jan - 22:20

super ta fic sedna ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reprise de ma fic   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reprise de ma fic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» star wars aventure(reprise du projet bientot
» Fatal Bazouka et Vitoo (Reprise Diam's et Vitaa)
» Une reprise de la RFGC ?
» Reprise des cours a l'Université
» Personnes qui voudraient participer à la reprise des Nabaztag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy VIII-2 Continue :: Sujet de l'ancien Forum :: Corbeille :: Autres :: Les fan fics-
Sauter vers: